Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Opium caché en cas de « force majeure » dans les montagnes d'Afghanistan

S'abonner
Le directeur du Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants Viktor Ivanov a déclaré dans une interview à Rossiyskaïa Gazeta que seulement 1/3 de l’opium et du haschisch fabriqué en Afghanistan sont réalisés actuellement, le reste étant stocké dans les montagnes reculées.

« Selon nos estimations, il s’agirait d’au moins 50.000 tonnes. Cette drogue est stockée en cas de « force majeure », notamment en cas de mauvaise récolte. C’est pourquoi, au cours des 5 à 10 prochaines années, il ne faut pas s’attendre à la réduction du trafic de drogue », a indiqué Viktor Ivanov.

Selon Ivanov, en tout 3 millions de paysans seraient impliqués dans la production de la drogue et des centaines de milliers de personnes en sont des consommateurs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала