Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury

S'abonner
Le festival Kinotavr, principal forum cinématographique russe qui s'est achevé le 9 juin dans la ville de Sotchi au bord de la mer Noire, restera gravé dans les mémoires pour deux découvertes. La première, le film le Géographe a vendu le globe pour boire - selon le roman éponyme d’Alexeï Ivanov, écrivain russe contemporain - réalisé par Alexandre Veledinski, auquel on prédit un immense succès auprès du public, et qui a reçu le Grand prix du festival.

Et deuxièmement, le film Endroits Intimes, considéré comme un « mot nouveau » dans le cinéma érotique russe.

Il y a longtemps qu’on n’avait pas connu d’ambiance aussi chaleureuse et exaltée que lors de la cérémonie de clôture de la 24e édition de Kinotavr. La salle du Théâtre d'Hiver retentissaient d’interminables ovations, a noté avec plaisir le président du conseil de parrainage du festival, le réalisateur Fiodor Bondartchouk.

« C'est le cas, quand la salle accueille les acteurs et les cinéastes sur cette scène avec un tel amour, un tel sentiment d’empathie et de fierté et je veux simplement vous remercier tous… Merci ! »

La raison de la joie générale, c’était, en premier lieu, le triomphe absolu du film d'Alexandre Veledinski le Géographe a vendu le globe pour boire.

Le rôle principal est interprété par Konstantin Khabenski, un des meilleurs acteurs russes. Son personnage travaille comme professeur de géographie dans une école ordinaire. Il est sage et plein de charme, mais il aime boire. Il a du succès auprès des femmes, mais ne peut pas trouver de langage commun avec sa propre épouse qui est une très jolie femme. Il ne peut pas supporter ses élèves – et il part néanmoins avec eux dans une expédition, qui devient la culmination du sujet. Le film est plein d'ironie et de chagrin. « Bien sûr, je suis heureux ! », a avoué à La Voix de la Russie le réalisateur Alexandre Veledinski.

« Il me semblait que c'était un bon film digne, mais je ne m'attendais pas à un tel accueil, je le dis honnêtement. Et j’en suis très heureux. C’est très agréable de faire plaisir aux gens, ils sortaient de la salle heureux, purifiés, je n'ai pas peur de ce grand mot ! »

Le jury des distributeurs de films a promis à Veledinski leur assistance. Quant à l’autre lauréat de Kinotavr - le film des débutants Natalia Merkoulova et Alexeï Tchoupov Endroits Intimes - son destin commercial est tout à fait obscur. Mais finalement, le film sera vu par tous ceux qui le souhaiteront. C'est un récit sincère, choquant sur les complexes érotiques et les souffrances qu'ils causent. Sur les guerres invisibles pour le monde menées dans plusieurs familles, mais l'essentiel - dans les âmes des gens, incapables de se comprendre et d’accepter la situation.

Le film Endroits Intimes a été proclamé meilleur début de Kinotavr. Il a reçu aussi le diplôme de la Guilde des filmographes et des critiques du cinéma. T


© © Photo : La Voix de la Russie
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury - Sputnik France
1/4
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury
© © Photo : La Voix de la Russie
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury - Sputnik France
2/4
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury
© © Photo : La Voix de la Russie
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury - Sputnik France
3/4
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury
© © Photo : RIA Novosti
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury - Sputnik France
4/4
Kinotavr : « Le géographe a vendu le globe pour boire » subjugue le jury
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала