Syrie: Moscou et Londres coopéreront malgré leurs divergences (sénateur russe)

Malgré les divergences qui les opposent sur le conflit syrien, la Russie et la Grande-Bretagne œuvreront conjointement en vue de régler la crise dans ce pays, a déclaré jeudi la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Valentina Matvienko.

Malgré les divergences qui les opposent sur le conflit syrien, la Russie et la Grande-Bretagne œuvreront conjointement en vue de régler la crise dans ce pays, a déclaré jeudi la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Valentina Matvienko.

"Des divergences existent, comme il existe la volonté commune des deux pays de mettre un terme à l'effusion du sang en Syrie", a déclaré Mme Matvienko lors d'une conférence de presse à Londres à l'issue de rencontres avec les parlementaires britanniques et le chef du Foreign Office, William Hague.

"Le conflit prend de l'ampleur et commence à menacer toute la région", a indiqué la présidente de la chambre haute, soulignant que "la Syrie risquait de se diviser en parties distinctes, chacune étant gouvernée par des islamistes radicaux".

Selon Mme Matvienko, "la Russie et la Grande-Bretagne sont préoccupées par le développement de la crise syrienne et souhaitent contribuer à son règlement".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала