Le premier ministre tchèque n’a pas l’intention de démissionner

Le premier ministre tchèque Petr Necas a indiqué qu'il n'a aucune raison de démissionner après que la police a arrêté la directrice de son secrétariat Jana Nagyova, ainsi qu'un certain nombre de politiciens proches du Parti démocratique civique, dirigé par Necas.

« Je suis personnellement convaincu que je n'ai rien fait de malhonnête, et il n’y a rien de malhonnête dans ce qui a été fait par mes collègues. Donc, je ne vois aucune raison d'examiner la question de ma démission et la démission du gouvernement », a indiqué Necas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала