Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: une aide militaire extérieure inopérante (Ban Ki-moon)

© RIA Novosti . Mikhail Mokruchin / Aller dans la banque de photosSecrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon
Secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon - Sputnik France
S'abonner
L'octroi d'une assistance militaire à n'importe quelle partie en conflit syrien n'aidera pas à normaliser la situation dans le pays, a estimé devant les journalistes le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon.

L'octroi d'une assistance militaire à n'importe quelle partie en conflit syrien n'aidera pas à normaliser la situation dans le pays, a estimé vendredi devant les journalistes le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon.
 
"Des livraisons d'armes à n'importe quelle partie n'aidera pas à régler le conflit. Une solution militaire n'existe pas, seul un règlement politique est acceptable pour ce problème", a déclaré M.Ban, commentant la déclaration de Washington sur son intension d'armer les forces antigouvernementales en Syrie.
 
Le secrétaire général a appelé toutes les parties intéressées à contribuer à la mise en œuvre de l'initiative russo-américaine de convoquer une conférence internationale avec la participation de représentants du gouvernement et de l'opposition syriens.
 
La Maison Blanche a revu les paramètres de son soutien à l'opposition syrienne suite à la publication jeudi de données du renseignement américain attestant que les autorités syriennes auraient utilisé des armes chimiques contre leurs concitoyens. Le président Barack Obama a inclus certains types d'armes dans la liste de l'aide militaire destinée à l'opposition syrienne. 
 
 Damas a qualifié les informations faisant état de l'usage d'armes chimiques par le pouvoir syrien de fabriquées de toutes pièces. Moscou a fait remarquer pour sa part que lesdites informations n'étaient pas confirmées par des faits, et que l'approvisionnement en armes de formations illégales risquait de faire monter en flèche la tension en Syrie.
 
Le conflit entre les autorités et l'opposition en Syrie se poursuit depuis mars 2011. Selon l'Onu, il a déjà fait près de 93.000 morts.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала