Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le reggae à la française avec Dub Incorporation !

Le reggae à la française avec Dub Incorporation !
S'abonner
La saison des concerts d’été commence à faire des surprises aux fervents du weak beat.La musique reggae qui est tellement appréciée actuellement en Russie se fait entendre ces jours-là au centre-ville de Moscou. Et quelle musique ! Le célèbre groupe français Dub Incorporation qui est venu en Russie pour la première fois y présente ses morceaux connus ainsi qu’inconnus pour l’instant non seulement pour le public russe mais aussi pour les Français.

Le collectif de Dub Inc s’est rassemblé en 1997 à Saint-Etienne pour atteindre ensuite l’Olympe musical grâce à sa musique originale en restant pour autant indépendant. La combinaison des rythmes reggae, de la récitation, des mélodies et des chants arabes fait ce qu’on peut passer des heures et des heures à écouter les concerts et les albums de Dub Inc.

Voila l`interview avec le chanteur du groupe Aurélien « Komlan » que j’ai réussie à faire lors du concert de Dub Incorporation à Moscou.

LVdlR : Vous savez, en Russie on aime bien le reggae tout comme en Jamaïque je pense, comment ça s’est fait donc que vous ne venez ici en Russie que pour la première fois ?

Aurélien : Parce que, malheureusement, on n’a pas eu d’autres occasions, d’autres opportunités. Et puis parce qu’on a un fan ici, quelqu’un de bien, qui s’appelle Dimitri qui se bat pour nous faire venir jouer en Russie. Et maintenant ça fait quelques années qu’il a eu cette idée et qu’il essaie de la développer. Avec beaucoup de travail, beaucoup d’années comme j’ai dit il a réussi à nous faire venir. Donc nous, on est content. Mais ce n’est pas facile parce qu’on n’est pas très connu en Russie. On est très surpris d’ailleurs de voir qu’on a une petite base de fans. On ne s’y attendait pas, c’est vraiment une surprise. Et j’espère qu’on reviendra, c’est une première fois mais ça sera bien de revenir.

LVdlR : Quel programme allez-vous présenter aujourd’hui ?

Aurélien : On va essayer de présenter un mélange de tous nos albums. Là, on vient de terminer d’enregistrer un nouvel album qui va sortir en octobre 2013. Donc on va jouer deux morceaux du nouvel album qui n’est pas encore sorti. Ça sera donc des morceaux inédits. Et le reste, on va essayer de faire un mélange de notre discographie.

LVdlR : Qui sont vos maîtres ? Qui vous inspire ?

Aurélien : En fait, il y a beaucoup d’artistes qui nous inspirent, déjà selon les musiciens. On a de différentes influences dans le groupe : il y en a qui écoutent du hip-hop, il y en a qui écoutent du rock. Et on écoute du reggae, bien sûr. On écoute beaucoup de musique.

LVdlR : Votre musique que vous faites c’est un mélange de tous les styles, c’est ça ?

Aurélien : Ça reste du reggae mais on essaie de mettre toujours une couleur différente. Nous ne sommes pas les Jamaïcaines. On n’essaie pas de copier les Jamaïcaines, de faire le reggae comme ils le font très bien. On essaie de faire notre musique à nous. Donc tu pourras entendre des influences. Après, moi par exemple, moi j’aime beaucoup Bob Marley. Parmi les artistes américains Buju Banton m’a beaucoup influencé. Mais j’aime aussi beaucoup Jimi Hendrix, j’écoute des fois Nirvana. Je suis ouvert à plein de choses et toutes ces choses-là m’influencent.

LVdlR : Avez-vous déjà vu des groupes russes de reggae ?

Aurélien : On a découvert les groupes russes de reggae parce qu’avec l’occasion de venir on est allé sur internet pour voir avec qui on allait jouer et c’était la première fois qu’on a vu les groupes russes en se promenant, en cliquant sur Youtube.

LVdlR : Est-ce qu’il y a donc la différence entre le reggae français et le reggae russe ?

Aurélien : Que dire. Les Français mettent leur influence dans le reggae. Je pense que les Russes font pareil.

LVdlR : Et quelle est l’influence française ?

Aurélien : C’est difficile comme question, c’est vrai. A première vue, ce que je dirais c’est qu’en France le reggae français semble plus structuré. Parce qu’il a peut-être plus de succès proportionnellement aux pays. Donc il y a des groupes plus gros qui tournent. J’ai l’impression que c’est un peu plus professionnel. Sinon ça reste les mêmes vibes comme on dit. Les gens que j’ai pu rencontrer pour l’instant sont très positifs. Ce que j’ai pu voir sur internet, je trouve ça intéressant, c’est original. Il faut que ça soit novateur. Je pense que les groupes russes essayent. Toute à l’heure on a vu des préparatifs du groupe avant. Jah Division je n’ai pas encore vu. Mais ça semble original. Ce qui est important c’est de faire avancer la musique.

LVdlR : Qu’est-ce que c’est que le style de vie reggae ? Pouvez-vous le décrire ?

Aurélien : C’est différent pour tout le monde. C’est comme on dit il y a un style de vie hip-hop, il y a un style de vie rock. Mais les gens sont très différents. Moi je ne suis pas rasta, pratiquant de la religion rasta. Mais j’ai des valeurs rasta : les valeurs de paix, de pacifisme, de rébellion aussi. Bob Marley représentait vraiment ça. C’était la rébellion mais pacifiste. Etre révolutionnaire mais pacifiste. Ça c’est un mode de vie. On dit toujours rasta c’est cool mais c’est aussi de savoir être calme, de voir les choses. Maintenant j’ai une famille et c’est là où tu agis avec tes valeurs. C’est ce qu’on essaie d’apprendre à ses enfants, c’est ce que j’essaie de donner aussi sur scène. C’est des valeurs d’unité, de paix, de tolérance, d’être contre le racisme et surtout d’avoir de la compassion.

LVdlR : Planifiez-vous des concerts à Paris ?

Aurélien : Là on va tourner en Europe : au Portugal, en Grèce, en Italie, en Pologne. On fait un petit tour en Europe pour les festivals. A la rentrée on sort notre album et là on fait une tournée française. On va jouer dans le Zénith de Paris. Le concert de Paris est en décembre. Et avant on joue à Paris à Solidays, festival de lutte contre le SIDA qui aura lieu début juillet.

 

Le show de Dub Inc a eu un véritable succès à Moscou. Et nous espérons vraiment que le groupe reviendra bientôt en Russie avec son nouvel album.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала