Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ekaterinbourg débouche sur le marché vietnamien

© © Photo : La Voix de la RussieEkaterinbourg débouche sur le marché vietnamien
Ekaterinbourg débouche sur le marché vietnamien - Sputnik France
S'abonner
Un nouveau secteur de l’industrie est en train d’émerger au Vietnam : celui du titane. Et la société russe AVISMA, le plus gros producteur mondial de titane, y joue un rôle primordial. Un mémorandum de collaboration entre AVISMA et la corporation vietnamienne VINAKOMIN a été signé.

La construction d’une joint-venture pour la production de l’éponge de Titane sera construite au Vietnam. Ce produit industriel est nécessaire pour la production des pièces d'aéronefs, de l'équipement pétrolier et gazier, et des instruments médicaux. Les représentants vietnamiens ont déjà visité les principaux sites d’AVISMA, situés dans la région de Sverdlovsk, à la frontière entre l'Europe et l'Asie.

Le centre administratif de cette région, Ekaterinbourg, a été fondé il y a trois ans. À l'époque soviétique, il s’appelait Sverdlovsk, et ce nom était bien connu au Vietnam. Par exemple, toutes les plates-formes pétrolières de la société Vietsovpetro étaient dotées de systèmes fabriqués à Sverdlovsk. Après l'effondrement de l'Union soviétique, les liens entre la région de l'Oural et le Vietnam ont été rompus. Au début des années 2000, les deux parties étaient convaincues de la nécessité de renouer les contacts, souligne le chef du ministère régional des relations économiques extérieures Alexey Rybakov.

« Tout comme le Vietnam, nous sommes intéressés par la restauration des contacts qui existaient. C’est pourquoi nous avons commencé à développer activement les liens et porté le volume des échanges entre nos deux pays à 15 millions de dollars américains. »

Une liste de propositions de coopération dans des domaines concrets avec la province de Ha Tinh est en cours de préparation. Le chef du parti de cette province s’est rendu récemment à Ekaterinbourg. La liste est longue, constate Alexeï Rybakov.

« Tout d'abord, nous sommes prêts à fournir des machins-outils et des instruments de haute précision, mais aussi des matériaux de construction, des rails et des wagons, ainsi que du matériel pour la construction de routes : des tracteurs et des pelles mécaniques. Ce qui est fondamentalement nouveau dans notre partenariat, c’est la collaboration dans le secteur minier. Après tout, la province de Ha Tinh est riche en minéraux, et certaines sociétés sont intéressées par des activités conjointes de production, d’enrichissement et de retraitement. Ce ne sont des domaines dans lesquelles nos entreprises et nos spécialistes sont traditionnellement forts. »

Ce ne sont que des projets, mais à Ekaterinbourg on est persuadé qu’ils sont bien réels, comme l’implantation de l'industrie du titane au Vietnam. Ces projets sont activement soutenus par le Consulat général du Vietnam et le centre d’expositions Hanoï qui viennent d’ouvrir à Ekaterinbourg. Les contacts directs entre les représentants des milieux d’affaires des deux parties se sont sensiblement simplifiés après la création d’une liaison aérienne directe les deux villes. Le monde des affaires d’Ekaterinbourg attend en juillet des représentants vietnamiens pour participer à l'exposition internationale de l’industrie et des technologies innovantes. T


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала