Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Snowden, un inconnu pour un tiers des Russes (sondage)

S'abonner
Plus d'un tiers des Russes (38%) ne savent pas qui est Edward Snowden, l'ex-agent de la CIA recherché par Washington et coincé à l'aéroport de Moscou depuis juin, selon les résultats d'un sondage présentés par la fondation russe Opinion publique (FOM).

Plus d'un tiers des Russes (38%) ne savent pas qui est Edward Snowden, l'ex-agent de la CIA recherché par Washington et coincé à l'aéroport de Moscou depuis juin, selon les résultats d'un sondage présentés mercredi par la fondation russe Opinion publique (FOM).

41% des Russes ont entendu parler de M.Snowden et seuls 18% des sondés affirment connaître l'histoire de l'informaticien que les Etats-Unis souhaitent traduire en justice pour avoir divulgué des informations secrètes sur l'espionnage électronique américain.

La plupart (61%) des répondants se disant au courant de l'affaire Snowden n'ont pas d'opinion sur les activités de l'ancien agent du renseignement américain. Plus d'un quart des personnes soutiennent M.Snowden et une personne sur dix exprime une opinion critique.

39% des Russes estiment que la Russie ne doit pas livrer M.Snowden aux Etats-Unis, tandis que 18% des personnes interrogées sont favorables à son extradition.

Dans le même temps, la part des Russes favorables à l'octroi de l'asile politique à M.Snowden est moins importante (27%). 23% sont contre cette décision, les autres sont sans opinion.

Le sondage a été réalisé les 13 et 14 juillet auprès de 1.500 personnes résidant dans 43 régions russes.

Edward Snowden, informaticien de 29 ans ancien collaborateur de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) et de la CIA, a révélé début juin à deux quotidiens, le Guardian et le Washington Post, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. Ce programme permet à la NSA et au FBI d'accéder à des données concernant des personnes vivant hors Etats-Unis via neuf géants de l'Internet, dont AOL, Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, Yahoo! et YouTube et l'opérateur téléphonique Verizon.

M.Snowden fait l'objet de trois chefs d'accusation, chacun pouvant lui coûter jusqu'à 10 ans de prison. Il est notamment inculpé de transfert illégal d'informations relevant de la sécurité nationale, de transfert prémédité de renseignements secrets et de détournement de patrimoine public.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала