Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un journaliste du Guardian affirme détenir jusqu'à 20.000 documents de Snowden

© RIA Novosti . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosUn journaliste du Guardian affirme détenir jusqu'à 20.000 documents de Snowden
Un journaliste du Guardian affirme détenir jusqu'à 20.000 documents de Snowden - Sputnik France
S'abonner
Le journaliste du quotidien britannique Glenn Greenwald basé au Brésil a déclaré détenir jusqu'à 20.000 documents confidentiels du gouvernement US remis par l'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, rapportent mercredi les médias européens.

Le journaliste du quotidien britannique Glenn Greenwald basé au Brésil a déclaré détenir jusqu'à 20.000 documents confidentiels du gouvernement US remis par l'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, rapportent mercredi les médias européens.

"Je n'ai pas compté exactement, mais il m'a remis entre 15.000 et 20.000 documents, très complets et très longs", a indiqué M.Greenwald.

Intervenant lors d'une audition devant la Commission des relations extérieures du Sénat brésilien, le journaliste a affirmé que le programme de surveillance des communications par les services secrets US ne visait pas seulement à identifier des terroristes mais aussi à mener des activités d'espionnage économique et industriel.

Edward Snowden, informaticien de 30 ans ancien collaborateur de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) et de la CIA, a révélé début juin à deux quotidiens, le Guardian et le Washington Post, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. Ce programme permet à la NSA et au FBI d'accéder à des données concernant des personnes vivant hors Etats-Unis via neuf géants de l'Internet, dont AOL, Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, Yahoo! et YouTube et l'opérateur téléphonique Verizon.

M.Snowden fait l'objet de trois chefs d'accusation, chacun pouvant lui coûter jusqu'à 10 ans de prison. Il est notamment inculpé de transfert illégal d'informations relevant de la sécurité nationale, de transfert prémédité de renseignements secrets et de détournement de patrimoine public.

Jeudi 1er août, Edward Snowden a obtenu l'asile temporaire en Russie et a pu quitter la zone de transit de l'aéroport moscovite de Cheremetievo où il restait coincé pendant 40 jours.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала