Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: Riyad a proposé à Moscou un marché pour affaiblir Damas (médias)

© RIA Novosti . Aleksei Nikolski / Aller dans la banque de photosBandar ben Sultan
Bandar ben Sultan - Sputnik France
S'abonner
L'Arabie saoudite a proposé à la Russie plusieurs incitations économiques en échange d'une modération du soutien que Moscou apporte au président syrien Bachar el-Assad, rapportent jeudi les médias occidentaux citant des sources proches du dossier.

L'Arabie saoudite a proposé à la Russie plusieurs incitations économiques en échange d'une modération du soutien que Moscou apporte au président syrien Bachar el-Assad, rapportent jeudi les médias occidentaux citant des sources proches du dossier.

"Des sources au sein de l'opposition syrienne proches de l'Arabie saoudite affirment que le prince Bandar a proposé d'acheter des armes russes pour un montant allant jusqu'à 15 milliards de dollars ainsi que de garantir que le gaz en provenance du golfe Persique ne menacera pas les positions de la Russie en tant qu'un des principaux fournisseurs de gaz vers l'Europe", rapporte l'agence Reuters.

Cette proposition aurait été faite lors de l'entretien entre le président russe Vladimir Poutine et le prince Bandar ben Sultan, chef des renseignements saoudiens, qui a eu lieu à Moscou la semaine dernière.

En échange, Riyad veut que Moscou modère son soutien au régime de Damas et accepte de ne pas opposer son veto aux futures résolutions du Conseil de sécurité sur la Syrie, prétendent les sources citées par l'agence.

D'après les sources diplomatiques citées par Reuters, la première réaction de M.Poutine a été "peu probante". Un diplomate occidental estime qu'il est peu probable que le dirigeant russe soit disposé à marchander sa position stratégique dans la région contre un contrat d'armements, quel qu'en soit le montant.

Selon un "représentant éminent de l'opposition syrienne" désireux de garder l'anonymat, le prince Bandar a tenté de dissiper les deux principales inquiétudes de la Russie: que des extrémistes islamistes remplacent Assad et que la Syrie devienne une plateforme pour les exportations de gaz du Golfe, notamment du Qatar, au détriment des intérêts russes".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала