Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: Londres prêt à participer à l'intervention (journal)

S'abonner
Des navires de guerre britanniques sont prêts à se joindre aux forces navales US en cas d'attaque contre le régime de Bachar el-Assad, rapporte lundi le journal The Telegraph citant une source au sein du gouvernement britannique.

Des navires de guerre britanniques sont prêts à se joindre aux forces navales US en cas d'attaque contre le régime de Bachar el-Assad, rapporte lundi le journal The Telegraph citant une source au sein du gouvernement britannique.

D'après la source, l'opération militaire en Syrie consisterait à porter des frappes de précision avec des missiles de croisière. A l'heure actuelle, des représentants du commandement militaire des deux pays concertent la liste des cibles à frapper.

La raison formelle de l'intervention militaire est l'utilisation présumée d'armes chimiques contre des civils par les forces fidèles au gouvernement de Damas. Selon l'interlocuteur du journal, les négociations entre les dirigeants britanniques et des représentants de pays étrangers, dont les Etats-Unis, vont se poursuivre, mais l'ordre de lancer l'intervention pourrait intervenir d'ici la fin de la semaine en cours.

Un sous-marin à propulsion nucléaire de la Marine royale britannique se trouve déjà dans la région tandis qu'un certain nombre de navires de guerre ont récemment quitté la Grande-Bretagne pour des exercices en Méditerranée, indique le quotidien.

Auparavant, le ministre britannique des Affaires étrangères a mis en garde le gouvernement syrien, indiquant que Londres et Washington, ainsi que leurs alliés, ne toléreraient pas que Damas utilise "en toute impunité" des armes chimiques contre la population civile.

© SputnikLa destruction des armes chimiques dans le monde
La destruction des armes chimiques dans le monde - Sputnik France
La destruction des armes chimiques dans le monde

Dimanche, le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a déclaré que les forces armées des Etats-Unis étaient prêtes à réaliser un scénario militaire en Syrie, si le président Barack Obama en donnait l'ordre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала