Syrie/attaque chimique: la saisine de la CPI nécessaire (Londres)

La situation concernant l'usage d'armes chimiques en Syrie doit être examinée par la Cour pénale internationale (CPI), lit-on sur le site du gouvernement britannique.

La situation concernant l'usage d'armes chimiques en Syrie doit être examinée par la Cour pénale internationale (CPI), lit-on jeudi sur le site du gouvernement britannique.  

"La Grande-Bretagne appelle le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter une résolution prévoyant l'examen de la situation en Syrie par la Cour pénale internationale", est-il indiqué dans ce communiqué officiel.

La situation en Syrie est entrée dans une phase critique le 21 août, date à laquelle les médias hostiles au président Bachar el-Assad ont fait état de l'utilisation d'armes chimiques par les troupes gouvernementales dans une banlieue de Damas. Selon les rebelles, cette attaque présumée pourrait avoir fait 1.300 morts.

Certains pays occidentaux, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, ont profité de cette information non confirmée pour appeler ouvertement à une intervention militaire en Syrie, en contournant le Conseil de sécurité de l'Onu.

Damas a rejeté cette accusation. Le ministre syrien de l'Information Omran al-Zoubi a déclaré mardi que l'armée syrienne n'avait jamais recouru aux gaz de combat.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала