L'Egypte veut renouer des relations privilégiées avec la Russie

Le Caire veut renouer des relations privilégiées avec la Russie et proclame une politique extérieure multivectorielle, a annoncé vendredi le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmi dans une interview à RIA Novosti.

Le Caire veut renouer des relations privilégiées avec la Russie et proclame une politique extérieure multivectorielle, a annoncé vendredi le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmi dans une interview à RIA Novosti.

"Notre position réside dans notre politique extérieure multivectorielle. Nous plaidons pour un monde multipolaire. Nous souhaitons également relever le niveau de nos relations avec la Russie", a déclaré le ministre.

"Voulons-nous retrouver le niveau privilégié de nos relations? Oui. C'est précisément ce facteur qui m'a poussé à prendre l'initiative de cette visite", a indiqué le chef de la diplomatie égyptienne qui se rendra en Russie les 16 et 17 septembre pour évoquer la situation au Proche-Orient avec son homologue Sergueï Lavrov.

"Je ne vais pas à Moscou pour demander de l'aide ou pour parler uniquement des réalités égyptiennes. Depuis ma nomination à ce poste, je suis en contact permanent avec le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov", a souligné M. Fahmi, ajoutant qu'il était intéressé par la vision russe du présent et de l'avenir du Proche-Orient et du monde.

Selon ses propres mots, le chef de la diplomatie égyptienne envisage de raconter à ses interlocuteurs russes ce qui se passe réellement dans son pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала