Adhésion de la Syrie à l'OIAC: Damas demande une assistance technique

Le gouvernement syrien a demandé à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) d'aider le pays à adhérer à cette structure internationale, a annoncé vendredi l'agence Reuters, citant un communiqué de l'OIAC.

Le gouvernement syrien a demandé à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) d'aider le pays à adhérer à cette structure internationale, a annoncé vendredi l'agence Reuters, citant un communiqué de l'OIAC.

Selon le communiqué, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Moqdad a demandé à l'OIAC de prêter une assistance technique à Damas pour faciliter son adhésion.

L'ambassadeur syrien à l'ONU Bachar Jaafari a déclaré jeudi que la Syrie allait devenir membre à part entière de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques et qu'elle avait adressé une lettre ad hoc au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Le diplomate a également fait savoir que Damas envisageait de définir avec l'OIAC les délais de son adhésion officielle.

Les dirigeants syriens entreprennent cette démarche dans le cadre de l'initiative russe visant à régler la crise en Syrie. Moscou propose de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international pour ensuite les détruire. La Syrie doit également rejoindre l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала