Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Club Valdaï: éviter les recettes de démocratie pour le Proche-Orient (expert)

© RIA Novosti . Anton Denisov / Aller dans la banque de photos10e réunion du club de discussion Valdaï
10e réunion du club de discussion Valdaï - Sputnik France
S'abonner
On ne doit pas exporter au Proche-Orient des modèles d'Etat démocratique occidental, vu les particularités des pays de cette région, a déclaré à RIA Novosti Thierry de Montbrial, président de l'Institut français des relations internationales (IFRI).

On ne doit pas exporter au Proche-Orient des modèles d'Etat démocratique occidental, vu les particularités des pays de cette région, a déclaré lundi à RIA Novosti Thierry de Montbrial, président de l'Institut français des relations internationales (IFRI).

"L'idée même que les Occidentaux, ou ce qu'on appelle la communauté internationale peut aider à fabriquer des Etats nations est une idée un peu naïve (…). Personne ne peut donner des solutions à court terme", a indiqué l'expert qui participe à la 10e réunion du club de discussion Valdaï qui se déroule à présent dans la région de Veliki Novgorod (500 km au nord-ouest de Moscou).

M.de Montbrial a dit pencher vers le point de vue de la Russie, estimant qu'il ne fallait "pas  chercher à exporter dans les pays qui sont fragiles, en tant qu'entités politiques, des recettes politiques toutes faites au nom de la démocratie et des droits de l'homme".

"Il faut tenir compte de l'histoire de ces pays", a-t-il ajouté.

L'expert a notamment regretté que "les Français et les Anglais n'aient pas davantage écouté les minorités chrétiennes" au Liban, en Syrie et en Irak qui avaient appelé à plus de prudence dans le conflit syrien et à ne pas considérer que le but de la politique était le renversement du régime d'Assad, mais à penser plutôt à "l'étape suivante en Syrie qui ne sera certainement pas une démocratie occidentale".   

Le club international de discussion Valdaï a été créé par RIA Novosti et le Conseil pour la politique étrangère et de défense en 2004. Il est devenu un espace unique de coopération entre les élites politiques et intellectuelles russes et internationales. En général, des experts ayant des points de vue différents sur les processus politiques ayant lieu en Russie et dans le monde participent aux réunions du club.

La liste des invités dépend de l'objectif du débat et reflète l'intérêt de divers groupes du gouvernement, de son entourage et de l'opposition, en Russie et à l'étranger.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала