Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Préparatifs des JO 2014 : Vladimir Poutine en tournée d’inspection

© © Photo : RIA NovostiPréparatifs des JO 2014 : Vladimir Poutine en tournée d’inspection
Préparatifs des JO 2014 : Vladimir Poutine en tournée d’inspection - Sputnik France
S'abonner
Les préparatifs des Jeux olympiques d’hiver de 2014 ont abordé la dernière ligne droite. Le 16 septembre, le président russe Vladimir Poutine a participé à l’inauguration de l’Université internationale russe de Sotchi, établissement d’enseignement de niveau mondial conforme aux exigences les plus modernes. Le chef d’État a également discuté avec des dirigeants et des membres russes du Comité international olympique (CIO) de la dernière étape des travaux de construction et d’organisation dans la capitale olympique.

Vladimir Poutine a exigé que les fonctionnaires supervisant la livraison des sites sportifs assument l’entière responsabilité de leur travail. Le président a déclaré qu’il attendrait toutes les deux semaines de la part vice-Premier ministre Dmitri Kozak des rapports sur l’accomplissement des objectifs assignés. Il a noté que le travail de préparation des JO 2014 a été colossal, mais que pour arriver au résultat escompté, c’est-à-dire à de brillants JO, il faut travailler efficacement à la toute dernière étape.

« Nous connaissons la date du début des JO et nous ne saurions la déplacer. Afin de réaliser l’objectif, il faut travailler de manière coordonnée.»

Parmi les objectifs premiers, Vladimir Poutine a énuméré l’achèvement des constructions, la mise en ordre de la gestion urbaine et aussi la mise en place de l’infrastructure et des communications. Selon les données de la corporation d’Etat Olimpstroï, 96 % des sites sportifs sont prêts à ce jour à accueillir les JO. Le président a attiré l’attention sur quelques défaillances dans le travail et dans le report de délais de livraison de bâtiments sportifs. Toutefois, selon Poutine, ce n’est pas étonnant, étant donné qu’il s’agit d’un projet de grande envergure. En s’adressant à Dmitri Kozak, le chef de l’État russe lui a demandé de concentrer ses efforts sur l’élimination des défauts.

« Nous allons régulièrement contrôler ce qui se passe. Il ne reste que 5 mois. Je vais venir ici personnellement plus souvent pour voir ce qui s’y passe. C’est ce que je vous demande aussi, même si vous êtes sur place pratiquement en permanence. Il faut maintenant être très attentif à tous les processus qui s’y déroulent. »

Le président a formulé des critiques portant sur le fonctionnement de l’aéroport de Sotchi et a exigé de faire en sorte que les prestations offertes aux passagers répondent aux normes internationales de qualité. Dmitri Tchernychenko, le chef du Comité d’organisation des JO, a assuré à son tour le président que la structure qu’il dirige est au courant des problèmes et a promis de faire tout le possible pour assurer la sécurité et le confort des passagers. Les mesures à prendre en cas de circonstances imprévues sont déjà envisagées. Ainsi, en cas de météo défavorable le jour des compétitions, les avions seront accueillis par les aéroports de Moscou, de Krasnodar et de Mineralnye Vody et les supporteurs seront acheminés sur le lieu des JO par la voix ferrée.

Le 16 septembre, le président a également participé à l’inauguration l’Université internationale russe de Sotchi, prévue pour deux mille étudiants par an. Vladimir Poutine et Jacques Rogge, le président du CIO, en ont posé la première pierre il y a trois ans dans le centre de Sotchi. En s’adressant aux futurs étudiants et aux professeurs, le président russe a souligné que cet établissement était ouvert à tous ceux qui partagent les idéaux du sport, indépendamment de leur citoyenneté, de leur appartenance religieuse et de leurs opinions politiques.

« La Russie a de grands et ambitieux projets dans le domaine du sport et de l’éducation physique. Il s’agit de l’une des priorités de sa politique sociale. Nous y voyons une magnifique occasion de transmettre aux gens les valeurs d’un mode de vie sain et de loisirs actifs et de leur donner envie, surtout aux jeunes, de pratiquer le sport régulièrement. Nous aimerions les aider à acquérir des repères justes et positifs. »

La réalisation de ces objectifs, selon le président, demandera non seulement des efforts financiers et administratifs, mais aussi une bonne gestion d’un domaine aussi complexe que le sport. Former des spécialistes de qualité, telle est la vocation de l’Université de Sotchi. T

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала