Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Patinage : petites plaisanteries entre amis concurrents

© Photo : EPAPatinage : petites plaisanteries entre amis concurrents
Patinage : petites plaisanteries entre amis concurrents - Sputnik France
S'abonner
Le patinage de vitesse en URSS était une discipline sportive parmi les plus populaires. Après le démembrement de l’URSS au début des années 90 du siècle dernier, les positions de leader y ont été perdues. Ce n’est qu’en 2006 que la sportive russe Svetlana Jourova a réussi à monter sur le podium olympique. Depuis, la Russie récupère lentement mais sûrement ses positions perdues. Le patineur Ivan Skobrev – principal espoir olympique de Russie – avait déjà gagné l’argent et le bronze de l’Olympiade, et à présent, il compte améliorer ses résultats sportifs. Mais il est peu probable que ses principaux adversaires lui facilitent la tâche. Car parmi eux, il y a son principal rival des JO à Vancouver, le Néerlandais Sven Kramer et l'Américain Shani Davis. Voici ce qu’écrit Grigori Chabanov sur la concurrence olympique et pas seulement des sportifs.

Les JO d’hiver 2010 à Vancouver. Toute la Russie suit les compétitions de ski, biathlon, patinage artistique et de hockey sur glace, où les compatriotes russes sont traditionnellement forts. Soudain a lieu une surprise : une médaille d’argent en patinage de vitesse. Ivan Skobrev arrive deuxième sur 10 km et troisième sur cinq km. Une sensation ! Ce jeune sportif de Khabarovsk devient immédiatement célèbre dans le pays. Il est vrai que dans la course de 10 km, il a été le troisième sur la ligne d’arrivée. Mais comme le Néerlandais Sven Kramer, qui était deuxième, a été disqualifié. La médaille d’argent est allée donc au sportif russe. Dans une interview donnée après cette victoire, Ivan a avoué :

Je voulais prouver d’être en mesure de montrer un bon résultat sur la distance de 10 kilomètres. Je voulais cette médaille, je l’espérais, il est vrai que j’ai gagné la médaille de bronze, mais à cause de la disqualification de Kramer je suis devenu médaillé d’argent. C’est agréable, bien sûr, mais j’étais très ému à cause de Kramer.

Sven Kramer n’est pas resté alors sans médaille, en gagnant la course de cinq km, où Ivan a été troisième. A cette course participait également une autre vedette de patinage de vitesse, l’Américain Shani Davis, mais il n’a fini que douzième. Il est curieux que la concurrence entre ces trois sportifs se poursuive au-delà de la piste. Mais cette fois, en terme de vivacité d’esprit. Le monde entier a vu les séquences, lorsque le patineur russe Skobrev s’est intercalé amicalement pendant une interview de Kramer.

Le journaliste : Réussirez-vous à gagner aujourd’hui ?

Skobrev : N’oubliez pas les Russes…

Kramer : Vas-y gars, essaye de gagner. (rire)

Davis et Kramer se livraient souvent à une concurrence sur la glace, mais face au micro, ils restaient en compétition.

La victoire sur 1 500 mètres est la plus prestigieuse dans cette discipline sportive. Sur cette distance, on voit courir les meilleurs sportifs dans le sprint et la course de fond. Cette distance peut réunir aux JO d’hiver à Sotchi le Russe Ivan Skobrev, le Néerlandais Sven Kramer et l’Américain Shani Davis.   /N

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала