Accord Ukraine/UE: 12 à 15 mds USD de déficit supplémentaire pour Kiev

La création d'une zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE après la signature de l'accord d'association en novembre engendrera une dégradation de la balance commerciale et augmentera le déficit de Kiev de 12 à 15 milliards de dollars, a estimé Sergueï Glaziev, conseiller économique du président russe.

La création d'une zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE après la signature de l'accord d'association en novembre engendrera une dégradation de la balance commerciale et augmentera le déficit de Kiev de 12 à 15 milliards de dollars, a estimé Sergueï Glaziev, conseiller économique du président russe.

"Suite à la mise en place d'une zone de libre-échange avec l'UE, les importations des pays européens vers l'Ukraine augmenteront de deux à trois milliards de dollars, alors que les exportations vers les pays de l'Union douanière chuteront de quatre milliards de dollars. Comme résultat, le déficit de la balance commerciale s'élèvera, selon nos estimations, à entre 12 et 15 milliards de dollars", a déclaré M.Glaziev lors lors du Forum Yalta European Strategy (YES) en Crimée.

Le gouvernement ukrainien a approuvé mercredi le projet d'accord d'association avec l'Union européenne, qui prévoit la mise en place d'une zone de libre-échange entre les partenaires. Kiev envisage de signer ce document en novembre à Vilnius.

Moscou avait auparavant déclaré qu'en cas de signature de l'accord d'association avec l'UE, l'Union douanière prendrait des mesures de protection à l'encontre de l'Ukraine. Moscou craint que des marchandises européennes bon marché n'envahissent l'Union douanière, causant un préjudice considérable aux producteurs nationaux russes, biélorusses et kazakhs.

L'Union douanière Biélorussie-Kazakhstan-Russie a été lancée le 6 juillet 2012 avec l'entrée en vigueur d'un Code douanier commun aux trois pays. Le 1er janvier 2012, Minsk, Astana et Moscou ont également mis en place un Espace économique uni, caractérisé par des règles communes régissant l'activité de leurs milieux d'affaires. Ces deux organismes constituent la plateforme nécessaire à la création d'une Union eurasienne d'ici 2015.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала