Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Ukraine débloque 11,1 M USD pour une opération de l'OTAN

© RIA NovostiLa Verkhovna Rada (parlement ukrainien)
La Verkhovna Rada (parlement ukrainien) - Sputnik France
S'abonner
L'Ukraine débloquera 11,1 millions de dollars pour la participation de sa frégate Getman Sagaïdatcny à l'opération anti-piraterie de l'OTAN "Ocean Shield", a annoncé à Kiev le commandant de la Marine ukrainianne Iouri Ilyine.

L'Ukraine débloquera 11,1 millions de dollars pour la participation de sa frégate Getman Sagaïdatcny à l'opération anti-piraterie de l'OTAN "Ocean Shield", a annoncé lundi à Kiev le commandant de la Marine ukrainianne Iouri Ilyine.

"Nous dépenserons 89 millions de hryvnas (11,1 millions de dollars) budgétaires rien que pour notre participation à cette opération", a indiqué l'amiral Ilyine cité par l'agence ukrainienne UNIAN.

La Verkhovna Rada (parlement ukrainien) a ratifié le 19 septembre un accord sur la participation de Kiev à l'opération Ocean Shield de l'OTAN. Selon l'accord, l'Ukraine doit envoyer la frégate Guetman Sagaïdatchny dotée d'un hélicoptère Ka-27 et d'un commando spécial au large de la corne de l'Afrique.

L'Ukraine a déjà débloqué 13,7 millions de hryvnas (1,7 million de dollars) pour la préparation de sa frégate à cette mission et 28,5 millions de hryvnas (3,6 M USD) pour la formation de l'équipage. Les marins ukrainiens ont pris part à des exercices internationaux pour obtenir un certificat de l'OTAN permettant de faire partie de groupes navals tactiques internationaux.

Le parlement ukrainien a adopté une loi annonçant le statut "hors blocs" du pays en juillet 2010, mais l'Ukraine continue de collaborer avec l'OTAN.

© RIA NovostiPiraterie maritime moderne
Piraterie maritime moderne - Sputnik France
Piraterie maritime moderne

Depuis plusieurs années, la piraterie constitue l'une des principales menaces contre la navigation dans le golfe d'Aden. L'UE et l'OTAN mènent des missions navales anti-piraterie dans cette région. La mission européenne baptisée Atalante a été lancée en 2008 et celle de l'OTAN, Ocean Shield, en 2009. Ces opérations - qui consistent à patrouiller dans le golfe d'Aden et à escorter des cargos au large des côtes somaliennes - réunissent des bâtiments de guerre de différents pays. Des bâtiments de guerre russes assurent aussi la sécurité de la navigation dans la région depuis 2008.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала