Damas plaide pour un règlement pacifique, mais combat le terrorisme

© RIA Novosti . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosWalid Mouallem
Walid Mouallem - Sputnik France
La Syrie plaide pour un règlement politique du conflit, mais elle ne tolérera pas le terrorisme sur son territoire, a déclaré lundi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem à l'Assemblée générale de l'ONU.

La Syrie plaide pour un règlement politique du conflit, mais elle ne tolérera pas le terrorisme sur son territoire, a déclaré lundi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem à l'Assemblée générale de l'ONU.

"La Syrie est attachée au règlement politique, mais cet attachement ne signifie pas qu'elle laissera les terroristes attaquer des citoyens innocents ou détruire des mosquées et des églises, comme cela s'est passé à Homs, à Alep ou à Maaloula, l'unique endroit sur Terre où l'on parle encore la langue de Jésus-Christ", a indiqué le chef de la diplomatie syrienne.

Selon lui, des terroristes originaires de 83 pays du monde opèrent actuellement en Syrie.

"La guerre contre le terrorisme ne doit pas être menée que par la Syrie, car un jour, ces terroristes regagneront leurs pays d'origine. Aucun Etat du monde n'est immunisé contre le terrorisme, qui ne connaît pas de frontières", a souligné M. Mouallem.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала