Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Libye: le compte Twitter du premier ministre est un faux (gouvernement)

S'abonner
La page Twitter présentée en tant que compte du premier ministre libyen Ali Zeidan est un faux, et tous les propos qui y sont postés n'appartiennent pas à M.Zeidan, a prévenu un porte-parole du gouvernement de transition libyen.

La page Twitter présentée en tant que compte du premier ministre libyen Ali Zeidan est un faux, et tous les propos qui y sont postés n'appartiennent pas à M.Zeidan, a prévenu jeudi un porte-parole du gouvernement de transition libyen.
 
"Toutes les déclarations sur cette page Twitter n'appartiennent pas au premier ministre et ne peuvent être considérées comme authentiques. Ce n'est pas sa page, le premier ministre n'a pas de compte Twitter", a déclaré le représentant du gouvernement dans une interview accordée à la chaîne de télévision d'information en continu Sky News Arabia. 
 
Après la libération d'Ali Zeidan, sur la page Twitter à son nom et portant sa photo, des déclarations attribuées au premier ministre ont été postées. On y lisait notamment que l'opération d'enlèvement le visant n'avait pas réussi à le contraindre à la démission. 
 
Pour le moment, le premier ministre n'a ni confirmé ni infirmé l'authenticité de son compte Twitter. Les analystes font toutefois remarquer que les circonstances de son rapt restent extrêmement floues et font penser à une tentative de "coup d'Etat".
 
M.Zeidan, 62 ans, chef du gouvernement depuis le 14 novembre 2012, a été enlevé jeudi à l'aube par un groupe armé de l'hôtel Corinthia où il résidait avant d'être conduit vers une destination inconnue. Une brigade d'ex-rebelles, la Cellule des opérations des révolutionnaires de Libye, opérant en théorie sous les ordres des autorités libyennes, a revendiqué l'opération, prétendant agir sur ordre du parquet général conformément aux articles relatifs aux "crimes et délits préjudiciables à l'Etat" et aux "crimes et délits préjudiciables à la sûreté" de l'Etat. Néanmoins, le parquet et le ministère libyen de la Justice ont nié avoir émis un mandat d'arrêt à l'encontre du premier ministre. 
 
M.Zeidan a été libéré et a déjà regagné le siège du gouvernement à Tripoli. Il est visiblement en bonne santé. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les autorités de transition en Libye peinent à rétablir la sécurité dans le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала