Aérospatiale: Kiev prêt à coopérer avec Moscou

© RIA Novosti . Sergei TishkovetsLe premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov
Le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov - Sputnik France
Kiev espère signer au terme d'une réunion de la Commission intergouvernementale russo-ukrainienne pour la coopération économique deux feuilles de routes portant sur sa coopération avec Moscou dans l'industrie spatiale et la construction aéronautique, a déclaré lundi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov en visite de travail en Russie.

Kiev espère signer au terme d'une réunion de la Commission intergouvernementale russo-ukrainienne pour la coopération économique deux feuilles de routes portant sur sa coopération avec Moscou dans l'industrie spatiale et la construction aéronautique, a déclaré lundi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov en visite de travail en Russie.

"J'ai appris ce lundi que les documents, à savoir deux grandes feuilles de route prévoyant la coopération dans l'industrie spatiale et dans l'aviation, étaient prêts à être signés. Nous espérons donc que le dialogue prévu demain permettra d'intensifier notre coopération avec la Fédération de Russie", a indiqué M. Azarov lors d'une rencontre à Kalouga avec les responsables de la région et la délégation d'hommes d'affaires ukrainiens qui accompagne le premier ministre.

Située à 200 km au sud-ouest de Moscou, la ville de Kalouga accueillera mardi 15 octobre la 10e réunion de la Commission intergouvernementale russo-ukrainienne pour la coopération économique. Cette réunion sera présidée par les chefs de gouvernement des deux pays Dmitri Medvedev et Nikolaï Azarov.

Ce dernier avait antérieurement fait savoir qu'il envisageait d'évoquer avec son homologue russe l'intention de Kiev de conserver les liens économiques étroits avec l'Union douanière regroupant la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan.

En septembre dernier, le gouvernement ukrainien a approuvé le projet d'accord d'association avec l'Union européenne, qui prévoit notamment la mise en place d'une zone de libre-échange entre les partenaires. Kiev envisage de signer ce document en novembre prochain à Vilnius.

Moscou avait auparavant déclaré qu'en cas de signature de l'accord d'association avec Bruxelles, l'Union douanière prendrait des mesures de protection à l'encontre de l'Ukraine. Moscou craint que des marchandises européennes bon marché n'envahissent l'Union douanière, causant un préjudice considérable aux producteurs nationaux russes, biélorusses et kazakhs.

Moscou estime dans le même temps que Kiev ne pourra pas intégrer l'Union douanière tout en formant une zone de libre-échange avec l'UE.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала