Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Amis de la Syrie": pas de rôle pour Assad à l'avenir (Londres)

S'abonner
Le groupe des "Amis de la Syrie" soutient l'avis de l'opposition syrienne jugeant impossible la participation du président Bachar el-Assad à la future vie politique du pays, a indiqué le chef de la diplomatie britannique William Hague.

Le groupe des "Amis de la Syrie" soutient l'avis de l'opposition syrienne jugeant impossible la participation du président Bachar el-Assad à la future vie politique du pays, a indiqué mardi le chef de la diplomatie britannique William Hague. 

"Nous sommes d'accord pour affirmer qu'Assad doit partir et que l'édification d'une nouvelle Syrie doit avoir lieu sans lui (…). Assad ne peut jouer aucun rôle dans la vie d'une Syrie paisible et démocratique", a déclaré le ministre à Londres à l'issue d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères des 11 pays du groupe des "Amis de la Syrie". 

Dans le même temps, M.Hague a répété que le départ du président Assad ne pouvait constituer une condition sine qua non de la convocation de la conférence de paix Genève-2 sur la Syrie. 

La conférence Genève-2, censée reprendre les lignes de l'accord international signé à Genève le 30 juin 2012, doit réunir à une même table des responsables du régime syrien et de l'opposition pour tenter de trouver une solution politique négociée entre Damas et la rébellion.

Le groupe des "Amis de la Syrie" rassemble onze pays qui soutiennent les opposants au président Bachar el-Assad, notamment les Etats-Unis, la Turquie, la Grande-Bretagne, la France, l'Italie, l'Allemagne, l'Egypte, les Emirats arabes unis, le Qatar, la Jordanie et l'Arabie saoudite

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала