Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Armes chimiques/Syrie: la destruction hors du pays, plan le plus réaliste (OIAC)

S'abonner
L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) estime que le plan visant à détruire l'arsenal chimique de Syrie hors du pays, proposé par le gouvernement syrien, est le plus "réaliste", a déclaré le directeur de l'Organisation Ahmet Uzumcu cité mardi dans un communiqué.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) estime que le plan visant à détruire l'arsenal chimique de Syrie hors du pays, proposé par le gouvernement syrien, est le plus "réaliste", a déclaré le directeur de l'Organisation Ahmet Uzumcu cité mardi dans un communiqué.

La proposition syrienne "visant à détruire les armes chimiques hors des frontières du pays est la plus opportune", stipule la déclaration.

Selon M. Uzumcu, la proposition de Damas est basée sur les "difficultés pratiques liées à la destruction des armes chimiques sur fond de conflit armé dans le pays".

Le quotidien russe Kommersant a récemment annoncé que les armes chimiques syriennes seraient très probablement détruites en Albanie. Le journal écrit également en référence à une source diplomatique qu'il est possible que la Russie mette à disposition des moyens de transport pour évacuer les arsenaux chimiques syriens à l'étranger et participe au financement de l'opération en accordant près de 2 millions de dollars à cet effet.

© RIA NovostiLa destruction des armes chimiques dans le monde
La destruction des armes chimiques dans le monde - Sputnik France
La destruction des armes chimiques dans le monde

La mission OIAC/Onu est chargée de superviser la destruction de l'arsenal chimique syrien suite à la résolution 2118 du Conseil de sécurité des Nations unies qui ordonne le désarment chimique complet de la Syrie d'ici la mi-2014.

Selon le chef de l'OIAC, Ahmet Uzumcu, les autorités syriennes ont déclaré 1.300 tonnes de substances chimiques et de précurseurs utilisés pour la production d'armes chimiques, ainsi que plus de 1.200 munitions non chargées. Elles ont en outre déclaré 41 installations sur 23 sites pouvant être utilisées pour fabriquer des armes chimiques.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала