Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pologne : les politiques condamnent les émeutes du Jour de l’indépendance

© © Photo : EPADonald Tusk
Donald Tusk - Sputnik France
S'abonner
Les troubles qui ont éclaté sur les rues du centre de Varsovie le jour de l’indépendance de la Pologne ternissent la réputation du pays, et tous les hommes politiques devraient condamner les émeutiers, a indiqué le Premier ministre polonais.

Des participants à la Marche de l’indépendance, organisée par des groupes nationalistes et des partis de la droite radicale, ont mis le feu à un poste de police et une benne à ordures près de l'Ambassade de la Fédération de Russie. Selon celle-ci, le territoire de la mission diplomatique n’a pas été touché.

« Les hooligans essaient de forcer les portes de l'Ambassade de Russie, jetant en direction de la mission diplomatique des pierres et des bouteilles », affirme un correspondant de Gazeta Wyborcza à Varsovie.

La police a réussi à reprendre le contrôle de la situation au bout d’une demi-heure, dispersant la foule agressive avec des gaz lacrymogènes et procédant à des arrestations. Plusieurs policiers ont été blessés lors des émeutes

« Les événements de ce lundi soir sont tristes pour la Pologne », a indiqué le premier-ministre du pays Donald Tusk dans un entretien aux médias russes. « Cela concerne les actes inacceptables envers les policiers qui assuraient la garde de l’Ambassade de Russie, mais aussi envers la mission diplomatique elle-même.»

Le chef du gouvernement polonais a également accusé son concurrent politique, le leader du parti Droit et justice (PiS) Jarosław Kaczyński, d’avoir provoqué les manifestants.

« J’ai entendu Jarosław Kaczyński dire qu’il montrerait sa force, et que la Pologne serait indépendante. Si nous entendons en ce jour de fête nationale que certaines forces menacent l’indépendance de la Pologne, il n’y a rien d’étonnant à ce que de tels propos aient des conséquences de ce genre », a indiqué le Premier ministre aux journalistes avant de s’envoler pour Paris, où il participe à un sommet de l’UE. M. Tusk a également promis de revenir en Pologne plus tôt que prévu pour s’entretenir avec le ministère de l’Intérieur du pays sur les évènements de ce lundi qu’il juge comme « tragiques ».

Le ministère polonais des Affaires étrangères a condamné les actions des hooligans qui ont participé à la Marche de l’indépendance. « Il ne peut y avoir aucune excuse pour ce genre d’intimidations. Nous condamnons la violation de la Convention de Vienne », a indiqué le porte-parole du ministre des Affaires étrangères polonais Marcin Wojciechowski dans un communiqué paru lundi soir.

Les Russes de Varsovie : « c’est une provocation ! »

Dans un entretien accordé à La Voix de la Russie, la directrice de la Communauté russe de Varsovie Nina Latoussek a indiqué qu’il s’agit « d’une provocation ». « Attendons la réaction de l’Ambassade de Russie par rapport à ces événements », a-t-elle ajouté, précisant qu’il était possible de prévoir cette provocation.

« Les médias locaux ont tendance à exagérer, à affirmer que tous les problèmes de la Pologne viennent de Russie », a expliqué à La Voix de la Russie Viktor Borovski, un Russe résidant à Varsovie. « Les nationalistes et des criminels qui se sont réunis pour cette marche provoquent des accidents chaque année pour la Journée de l’indépendance. Mais c’est la première fois qu’ils s’en prennent à l’Ambassade de Russie. La police a pu maîtriser la situation ».    N

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала