Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou s’est souvenu Paul Mauriat

Moscou s’est souvenu Paul Mauriat
S'abonner
Ce week-end, les mélodies inoubliables du grand et unique dans son genre Paul Mauriat retentissaient dans La Maison internationale de la musique de Moscou. Les larmes aux yeux le public russe se rappelait ce grand compositeur et orchestrateur français: Jean-Jaсques Joustafré avec son grand-orchestre a présenté à Moscou son « Concert mémorial : Merci Paul Mauriat ».

Paul Mauriat, diplômé de piano du Conservatoire de Marseille, commence à diriger son propre orchestre pendant la Seconde Guerre mondiale à l’âge de 17 ans. Après il travaille avec les vedettes de la chanson française comme Charles Aznavour, Dalila, Maurice Chevalier et autres. Il écrit beaucoup pour Mireille Mathieu, dont les inoubliables Mon Credo et Viens dans ma rue. En collaboration avec Raymond Lefebvre, il a composé la musique des films cultes de l’époque "Gendarme de Saint-Tropez» et «Gendarme à New York" avecLouis de Funès. En 1965 il a créé son célèbre grand –orchestre. Ayant le goût musical impeccable, ce manitou de l’arrangement a su communiquer des nouveaux accents aux mélodies déjà existantes dont la chanson «Les pèlerins» d’Ariel Ramirez mondialement connue dans la version Mauriat comme «Alouette» ou son chef-d'œuvre, «L'amour est bleu», composé par André Popp, et devenait le numéro un au box-office américain. Plus de 40 ans de la reconnaissance dans le monde entier! Plus de 50 Millions des albums vendus!

La musique de Paul Mauriat est connue en Russie dès les années 70 quand elle a pris de l’ampleur à la radio et à la télévision de l’URSS dont les fonds musicaux étaient assez pauvres en matière de la musique instrumentale contemporaine. Les rédactions ont été inondées de lettres des auditeurs et des téléspectateurs désireux d’apprendre le nom du compositeur de ces mélodies immédiatement connues et aimées. .
En outre, les enregistrements de Paul Mauriat ont été utilisés dans le patinage artistique. Le programme olympique de Lyudmila Pahomova et Alexander Gorshkov incluait deux compositions orchestrées par Paul Mauriat - «Melancolie» et « Ponteio ».

Jean-Jacques Justafré se voit comme «gardien des grandes traditions du maître Mauriat» bien que son style et ses conceptions musicales soient totalement différentes de celles du grand Mauriat. Selon la veuve de Mauriat, Irène, son mari «était extrêmement respectueux de son public, et il n’a jamais envisagé que son orchestre continue sans lui. Ce n’était pas de l’orgueil, mais de l’honnêteté.» С’est pourquoi elle a interdit l'utilisation du nom «Grand Orchestre de Paul Mauriat," à qui que ce soit. Donc ce projet de Jean-Jacques Justafré, ancien corniste dans l’orchestre de Mauriat, n’est que le souvenir de l’un des grands miracles musicaux de 20 siècle. Un miracle qui porte le nom de Paul Mauriat.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала