Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Yasser Arafat décédé de mort naturelle (experts français)

© Photo Rex FeaturesArafat's signature peace symbol delivered in New York, 1993
Arafat's signature peace symbol delivered in New York, 1993 - Sputnik France
S'abonner
Les experts français chargés d'enquêter sur le décès du dirigeant palestinien Yasser Arafat mort en 2004 dans un hôpital militaire près de Paris ont écarté la thèse de l'empoisonnement, rapporte mercredi l'Agence télégraphique suisse (ATS).

Les experts français chargés d'enquêter sur le décès du dirigeant palestinien Yasser Arafat mort en 2004 dans un hôpital militaire près de Paris ont écarté la thèse de l'empoisonnement, rapporte mercredi l'Agence télégraphique suisse (ATS).
 
Cette conclusion, contestée par la veuve de l'ancien leader palestinien Souha Arafat, tranche avec les résultats des analyses récemment effectuées par des experts suisses.
 
Selon une source anonyme, les enquêteurs français privilégient la piste de la mort naturelle. Une autre source affirme pour sa part qu'Arafat serait mort "de vieillesse à la suite d'une infection généralisée".
 
Le rapport français ne sera pas publié.
 
Le document stipule toutefois que les experts français ont découvert dans les échantillons analysées des quantités de polonium 210 comparables à celles découvertes par leurs collègues suisses. D'après les enquêteurs français, ce fait s'explique par la présence de gaz radon dans la tombe d'Arafat.
 
La veuve du premier président palestinien et son neveu contestent les conclusions des experts français et réclament une nouvelle expertise.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала