Ukraine/contestation: Paris appelle au dialogue

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est entretenu par téléphone avec Vitali Klitchko, leader du parti Oudar, qui représente une des principales forces d'opposition en Ukraine, rapporte le Quai d'Orsay.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est entretenu mercredi par téléphone avec Vitali Klitchko, leader du parti Oudar, qui représente une des principales forces d'opposition en Ukraine, rapporte le Quai d'Orsay.

"MM.Fabius et Klitchko ont évoqué l'évolution de la situation ukrainienne et les moyens à mettre en œuvre pour sortir pacifiquement de la crise. M.Fabius a récusé tout usage de la force et appelé les parties à la retenue et au dialogue", lit-on dans le communiqué.

Selon le document, le chef de la diplomatie française a souligné l'attachement de la France au respect par les pouvoirs publics des libertés d'opinion et d'expression.

"La France soutient les efforts engagés pour faire émerger une solution politique. Le ministre des affaires étrangères a rappelé l'importance que la France attache au lancement d'un véritable processus de réformes en Ukraine. Pour la France, la signature de l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne demeure une perspective souhaitable et majeure", a indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

Depuis le 21 novembre, l'Ukraine connaît une vague de contestation populaire déclenchée par la décision du pouvoir de suspendre le processus d'association avec l'Union européenne. 

Dimanche 8 décembre, l'opposition ukrainienne a organisé une vaste manifestation à Kiev pour réclamer la destitution du président Viktor Ianoukovitch et la démission du gouvernement en place, ainsi que la tenue d'élections présidentielle et parlementaires anticipées.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les forces de l'ordre ont repoussé les manifestants rassemblés sur la place de l'Indépendance à Kiev et démoli les barricades érigées par les manifestants pro-UE. Selon la police, il s'agit d'une mesure entreprise conformément à une décision judiciaire pour rétablir la circulation automobile au centre de la capitale ukrainienne. L'opposition est toutefois persuadée que c'est une tentative pure et simple de disperser euro-Maïdan, bien que le ministère de l'Intérieur le démente formellement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала