Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Onu: plus jamais de mandats "vagues" pour le règlement de conflits (Moscou)

© RIA Novosti . Vladimir Fedorenko / Aller dans la banque de photosGuennadi Gatilov
Guennadi Gatilov - Sputnik France
S'abonner
Moscou a tiré une leçon de la crise libyenne et s'opposera désormais à l'adoption de "mandats vagues" sur l'usage de la force par le Conseil de sécurité de l'ONU, a indiqué le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.

Moscou a tiré une leçon de la crise libyenne et s'opposera désormais à l'adoption de "mandats vagues" sur l'usage de la force par le Conseil de sécurité de l'ONU, a indiqué vendredi à Moscou le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.

"Nous avons évidemment tiré un enseignement de la crise libyenne et avons clairement laissé entendre à nos partenaires que nous ne livrerons plus jamais à l'avenir, en aucune circonstance, de mandats similaires pour régler les conflits sans connaître au juste les paramètres et les objectifs de l'usage de la force", a déclaré le diplomate dans une interview à RIA Novosti.

Et d'expliquer que les partenaires occidentaux de la Russie avaient malheureusement utilisé dans leurs intérêts politiques le mandat "vague", délivré par le Conseil de sécurité des Nations unies, pour "protéger la population civile et prévenir les violations des droits de l'homme en Libye".

"Mais le mandat a été utilisé à des fins parfaitement différentes, à des fins politiques, notamment pour soutenir l'une des parties adverses et renverser le régime en Libye. Nous en connaissons tous les conséquences", a conclu M.Gatilov.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала