Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Troubles à Kiev: un échec du mouvement de protestation (député russe)

© Sputnik . Andrey Stenin / Aller dans la banque de photosTroubles à Kiev: un échec du mouvement de protestation (député russe)
Troubles à Kiev: un échec du mouvement de protestation (député russe) - Sputnik France
S'abonner
Les troubles qui ont éclaté dimanche au centre de Kiev traduisent l'échec des actions de protestation entamées en décembre dernier suite au refus des autorités ukrainiennes de signer un accord d'association avec l'UE, estime le président de la Commission des affaires internationales de la Douma, Alexeï Pouchkov.

Les troubles qui ont éclaté dimanche au centre de Kiev traduisent l'échec des actions de protestation entamées en décembre dernier suite au refus des autorités ukrainiennes de signer un accord d'association avec l'UE, estime le président de la Commission des affaires internationales de la Douma, Alexeï Pouchkov.

"Si les rassemblements sur la place de l'Indépendance avaient quelque chose de convainquant, c'était bien leur caractère pacifique. Or, dès que ces rassemblements pacifiques ont pris la forme de protestations militarisées et assorties de violences, ils ont immédiatement perdu leur caractère démocratique et ont transformé Kiev, l'une des plus belles capitales du monde, en un foyer de désordres", a déclaré M. Pouchkov.

Selon lui, il est aujourd'hui très important de savoir "combien de temps dureront les violences impunies dans les rues de Kiev, et jusqu'où seront prêtes à aller les puissances occidentales dans leur soutien à ces dérives".

Le député russe est persuadé que si de tels troubles avaient éclaté dans tout pays occidental, ils "auraient été immédiatement réprimés". M. Pouchkov qualifie de "totalement démocratique" les lois anti-émeutes adoptées le 16 janvier par le parlement ukrainien.

"Des lois analogues existent pratiquement dans tous les pays de l'Union européenne. Dans aucun de ces pays, il n'est permis de s'emparer des administrations publiques, d'attaquer la police avec des barres d'acier et des battes de base-ball, de se couvrir le visage lors des manifestations, d'incendier les cars de police et de se livrer à d'autres excès de ce genre", a souligné le parlementaire.

"Et quand on nous dit que ces gens se battent pour les valeurs démocratiques et pour l'intégration dans l'Europe, c'est un mensonge. Ils ne cherchent qu'à établir leur propre dictature. Une dictature qui n'a rien à voir avec les intérêt des Ukrainiens", a conclu le député.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала