Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Ban Ki-moon veut dépêcher un émissaire de l'ONU

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosLe secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon - Sputnik France
S'abonner
Lors d'une conversation téléphonique avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré prêt à envoyer un émissaire spécial en Ukraine pour mettre en place un dialogue entre le pouvoir et l'opposition, a annoncé lundi un communiqué mis en ligne sur le site du président ukrainien.

Lors d'une conversation téléphonique avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré prêt à envoyer un émissaire spécial en Ukraine pour mettre en place un dialogue entre le pouvoir et l'opposition, a annoncé lundi un communiqué mis en ligne sur le site du président ukrainien. 

"Après avoir souligné l'importance du règlement pacifique de la situation, le secrétaire général de l'ONU a appelé toutes les parties à faire preuve d'un maximum de retenue et à trouver une issue à la crise via un dialogue. A cet effet, Ban Ki-moon s'est déclaré prêt à envoyer en Ukraine un représentant spécial de l'ONU chargé de prendre part à un tel dialogue", lit-on dans le communiqué.

Lors de l'entretien, M. Ianoukovitch a également souligné qu'il était très important de poursuivre les négociations engagées entre les autorités et l'opposition en vue de trouver une solution optimale à la crise politique.

Le 16 janvier, la Rada Suprême (parlement ukrainien) a adopté des lois durcissant les sanctions pour les violations commises lors des rassemblements publics. Ces lois, jugées "liberticides" par l'opposition, ont provoqué des troubles au centre de la capitale ukrainienne, faisant trois morts, selon des sources officielles.

Les manifestants réclament la démission du gouvernement et la reprise du processus de rapprochement entre l'Ukraine et l'Union européenne.

Samedi dernier, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a proposé le poste de premier ministre à l'un des leaders de l'opposition, Arseni Iatseniouk, un proche de l'ex-première ministre Ioulia Timochenko.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала