Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

TPIY: la peine d'un général serbe réduite

S'abonner
La Chambre d'appel du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye a réduit lundi la peine prononcée en 2011 à l'encontre du général serbe Vlastimir Djordjevic, proche de l'ex-président Slobodan Milosevic, le condamnant à 18 ans de prison.

La Chambre d'appel du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye a réduit lundi la peine prononcée en 2011 à l'encontre du général serbe Vlastimir Djordjevic, proche de l'ex-président Slobodan Milosevic, le condamnant à 18 ans de prison.

En février 2011, au terme de deux ans de procès, le TPIY avait condamné Vlastimir Djordjevic, chef de la Sécurité publique durant la guerre au Kosovo, à 27 ans d'emprisonnement pour crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

De 1997 à 2001, Vlastimir Djordjevic était vice-ministre serbe de l'Intérieur et dirigeait le département pour la sécurité publique. Il commandait les unités chargées de la sécurité intérieure de Serbie, les unités de la défense civile et d'autres groupes armés qui ont commis des crimes au Kosovo. Arrêté en juin 2007 au Monténégro, Djordjevic a été transféré à La Haye. Il a d'abord plaidé non-coupable. Mais il a reconnu que des crimes avaient été commis au Kosovo et a présenté ses excuses aux familles des victimes devant la Chambre d'appel du TPIY en mai 2013.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала