Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: reprise des négociations entre autorités et opposition à Genève

S'abonner
Les délégations du gouvernement syrien et de l'opposition ont entamé leur deuxième rencontre programmée lundi à Genève dans le cadre des négociations sur le règlement du conflit en Syrie, a annoncé à RIA Novosti une source au sein de la délégation officielle de Damas.

Les délégations du gouvernement syrien et de l'opposition ont entamé leur deuxième rencontre programmée lundi à Genève dans le cadre des négociations sur le règlement du conflit en Syrie, a annoncé à RIA Novosti une source au sein de la délégation officielle de Damas. 
 
"La rencontre du soir se déroulera par l'intermédiaire de l'émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi", a indiqué la source, précisant que les délégations occuperaient des locaux différents.
 
Selon l'interlocuteur de l'agence, avant de commencer ce round de négociations, les représentants de Damas ont réaffirmé que les autorités étaient prêtes à "libérer de prison tout citoyen pacifique", mais que "la délégation de l'opposition n'avait toujours pas fourni la liste des intéressés". 
 
Les délégués du gouvernement ont également souligné qu'ils "pouvaient évoquer sans problème n'importe quel sujet", mais qu'ils "ne voyaient aucune possibilité de trouver une solution politique dans un pays où le terrorisme constitue le problème principal".
 
Lors de la rencontre qui a eu lieu lundi matin, la délégation gouvernementale a remis à Lakhdar Brahimi une "déclaration des principes fondamentaux du règlement" de la crise.
 
Ce document stipule notamment l'inadmissibilité du soutien, y compris armé, apporté par des pays tiers aux terroristes en Syrie. Le document réclame le "respect de la souveraineté du pays" et la "restitution de tous les territoires occupés".
 
La délégation de l'opposition a pour sa part affirmé que ces déclarations "allaient à l'encontre des principaux objectifs de la conférence de Genève", objectifs qui consistent, selon les opposants, à mettre en place un gouvernement transitoire en Syrie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала