Règlement en Ukraine: le président reconnaissant au Conseil de l'Europe

© RIA Novosti . Alexey Filippov / Aller dans la banque de photosLe président ukrainien Viktor Ianoukovitch en Sochi
Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch en Sochi - Sputnik France
Lors d'une rencontre à Sotchi, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a remercié le secrétaire général du Conseil de l'Europe Thorbjørn Jagland du concours apporté par le Conseil pour désamorcer la crise politique en Ukraine, rapporte le service de presse de la présidence.

Lors d'une rencontre vendredi à Sotchi, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a remercié le secrétaire général du Conseil de l'Europe Thorbjørn Jagland du concours apporté par le Conseil pour désamorcer la crise politique en Ukraine, rapporte le service de presse de la présidence.

"Nous apprécions beaucoup le fait qu'en décembre dernier vous vous êtes rendus personnellement en Ukraine pour contribuer à désamorcer la crise. Nous apprécions également vos déclarations équilibrées et pondérées sur la situation en Ukraine qui favorisent incontestablement la recherche d'un règlement politique du conflit", a déclaré M.Ianoukovitch. 

Et d'ajouter que ces derniers temps, d'importantes mesures avaient été adoptées pour désamorcer la crise, notamment l'abrogation de neuf lois en date du 16 janvier durcissant la responsabilité pour la participation aux actions de protestation et l'adoption, par contre, d'une loi sur l'amnistie des participants aux troubles.

Le président ukrainien a assuré à M.Jagland que les autorités étaient déterminées à poursuivre un dialogue constructif avec l'opposition pour trouver une issue politique à la crise dans le cadre juridique.

Depuis le 21 novembre, l'Ukraine connaît une vague de protestations populaires déclenchées par la décision du pouvoir de suspendre le processus d'association avec l'Union européenne. Le mouvement de protestation s'est radicalisé à la mi-janvier suite à l'adoption par le parlement d'une série de lois sur les manifestations. Les violences qui s'en sont suivies ont fait trois morts, selon les autorités ukrainiennes. Face à la pression populaire, le président Viktor Ianoukovitch a accepté le 28 janvier la démission du premier ministre Nikolaï Azarov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала