La délégation américaine a quitté le siège du parlement tunisien

La délégation américaine a quitté la salle de conférence de l'Assemblée nationale constituante (parlement tunisien) en signe de protestation contre les propos du président du parlement iranien Ali Larijani, a annoncé la presse tunisienne, informe ITAR-TASS.

L'incident s'est produit au cours de la séance solennelle du parlement tunisien à l'occasion de l'adoption de la nouvelle Constitution à laquelle ont assisté les représentants de différents pays.

Intervenant sur la tribune de l'Assemblée le parlementaire iranien a comparé Israêl à « une tumeur maligne » du Proche-Orient. Malgré les révolutions survenues dans le monde arabo-musulman les Etats-Unis et Israêl cherchent à torpiller les aspirations libératrices des peuples, a-t-il dit.

Les délégations d'organisations internationales se sont réunies à Tunis ce vendredi pour assister à la cérémonie symbolique à l'occasion de l'adoption de la loi fondamentale tunisienne.

Le président français François Hollande et le président du Conseil européen Herman van Rompuy font partie des invités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала