Washington se réserve le droit de frapper la Syrie (Obama)

© SputnikLa ville syrienne de Homs
La ville syrienne de Homs - Sputnik France
Les Etats-Unis se réservent le droit de procéder à une opération militaire en Syrie si les moyens diplomatiques de régler la crise qui secoue le pays s'avéraient insuffisants, a déclaré mardi à Washington le président américain Barack Obama.

Les Etats-Unis se réservent le droit de procéder à une opération militaire en Syrie si les moyens diplomatiques de régler la crise qui secoue le pays s'avéraient insuffisants, a déclaré mardi à Washington le président américain Barack Obama.

"Je dis toujours que je réserve le droit de mener une opération militaire dans les intérêts de la sécurité nationale des Etats-Unis. Il faut cependant agir de façon prudente. Dans la situation avec les armes chimiques, nous avons vu un exemple d'utilisation prudente et pragmatique de la possibilité même d'un recours à la force", a indiqué le chef de la Maison Blanche lors d'une conférence de presse commune avec son homologue français François Hollande en visite aux Etats-Unis.

Participants possibles à une intervention militaire en Syrie - Sputnik France
Participants possibles à une intervention militaire en Syrie
Il a rappelé que le régime syrien devait se débarrasser de l'ensemble de ses arsenaux chimiques.

"Nous avons désormais un mandat de l'Onu, et si ces efforts échouent, il y aura des conséquences", a déclaré le numéro un américain.

Toujours selon lui, le règlement définitif de la crise syrienne doit être réalisé par des moyens politiques. "A l'heure actuelle, nous estimons qu'il n'y a pas de solution militaire à ce problème. Pourtant, la situation est très instable, et nous envisageons toujours chaque option possible en vue de régler ce conflit", a fait savoir M.Obama.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала