Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Füle rencontre les leaders de l'opposition à Kiev

S'abonner
Les principaux leaders de l'opposition ukrainienne et le commissaire européen à l'élargissement et la politique de voisinage Štefan Füle se sont entretenus mardi soir à Kiev pour évoquer les possibles issues à la crise politique en Ukraine, rapporte le service de presse du parti Batkivchtchina.

Les principaux leaders de l'opposition ukrainienne et le commissaire européen à l'élargissement et la politique de voisinage Štefan Füle se sont entretenus mardi soir à Kiev pour évoquer les possibles issues à la crise politique en Ukraine, rapporte le service de presse du parti Batkivchtchina. 

"Nous venons de discuter avec nos partenaires européens de notre vision d'une nouvelle constitution ukrainienne, d'une nouvelle composition du cabinet des ministres et de nouveaux programmes économique et d'action pour notre pays", a annoncé le chef du parti Batkivchtchina (Patrie) Arseni Iatseniouk, cité par le service de presse. 

Il s'agit du troisième déplacement en Ukraine depuis trois semaines pour M.Füle. Outre Arseni Iatseniouk, le président du parti Oudar (Coup) Vitali Klitschko et le dirigeant du parti nationaliste Svoboda (Liberté) Oleg Tiagnybok ont pris part à la rencontre. 

"Avant de rencontrer le président, le commissaire européen voulait entendre encore une fois l'avis de l'opposition sur les issues à la crise politique et tracer les grandes lignes d'un compromis non seulement avec l'opposition mais aussi avec ceux qui sont descendus dans la rue pour exiger des changements", a de son côté indiqué M.Klitschko, cité par le service de presse du parti Oudar .  

Le commissaire européen Štefan Füle et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton se rendent régulièrement en Ukraine pour rencontrer le pouvoir, l'opposition et la société civile. 

Depuis le 21 novembre, l'Ukraine connaît une vague de protestations populaires déclenchées par la décision du pouvoir de suspendre le processus d'association avec l'Union européenne. Le mouvement de protestation s'est radicalisé à la mi-janvier suite à l'adoption par le parlement d'une série de lois sur les manifestations. Les violences qui s'en sont suivies ont fait trois morts, selon les autorités ukrainiennes. Face à la pression populaire, le président Viktor Ianoukovitch a accepté le 28 janvier la démission du premier ministre Nikolaï Azarov.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала