Syrie/règlement: l'Onu poursuivra le travail avec la Russie et les USA (Brahimi)

Les Nations unies poursuivront leur travail avec la Russie et les Etats-Unis en vue de désamorcer la crise syrienne, a déclaré lors d'une conférence de presse à Genève l'émissaire spécial de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi.

Les Nations unies poursuivront leur travail avec la Russie et les Etats-Unis en vue de désamorcer la crise syrienne, a déclaré samedi lors d'une conférence de presse à Genève l'émissaire spécial de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi.

"Je suis convaincu que la Russie et les Etats-Unis, membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, sont également des partenaires clés de l'Onu. Il va sans dire que l'Onu poursuivra son travail avec ces deux pays", a souligné le médiateur international.

A l'issue d'une ultime réunion avec les délégations du gouvernement de Damas et de l'opposition syrienne samedi matin au Palais des Nations, le médiateur international a constaté l'échec de ses efforts pour mettre fin au conflit en Syrie au terme du second round de la conférence ouverte le 22 janvier dernier à Montreux.

Les divergences entre les délégations portent sur le fond des négociations. Les représentants du gouvernement estiment que les discussions doivent porter en premier lieu sur le problème du terrorisme dans le pays. Les délégués de l'opposition affirment pour leur part qu'il n'y a pas de terrorisme en Syrie et qu'il est inutile d'en discuter. Ils insistent en revanche sur la nécessité d'évoquer la création d'un gouvernement transitoire et accusent le régime de chercher à éviter ce sujet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала