Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Iran reste une menace (Merkel)

S'abonner
L'Iran reste une menace potentielle pour l'Europe, mais les négociations entre Téhéran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire visent à la neutraliser, estime la chancelière allemande Angela Merkel en visite à Jérusalem.

L'Iran reste une menace potentielle pour l'Europe, mais les négociations entre Téhéran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire visent à la neutraliser, estime la chancelière allemande Angela Merkel en visite à Jérusalem.

"Il s'agit d'une menace non seulement pour Israël, mais aussi pour l'ensemble de l'Europe", a déclaré Mme Merkel lors d'une conférence de presse conjointe avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

La chancelière n'a cependant pas soutenu M. Netanyahou, qui appelle la communauté internationale à obtenir que l'Iran renonce complètement à la production de combustible nucléaire et démonte les équipements utilisés à cet effet.

Le chef du gouvernement israélien a de nouveau qualifié d'"erreur" l'accord signé en novembre dernier entre l'Iran et les six médiateurs internationaux (Russie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne). L'Etat hébreu a à plusieurs reprises déclaré qu'il ne s'estimait pas lié par ce document et se considérait en droit de recourir à la force pour protéger sa sécurité.

"Zéro enrichissement, zéro centrifugeuses, zéro plutonium et un arrêt de missiles de longue portée", a martelé M. Netanyahou lors de la conférence de presse, ajoutant que cette formule était la seule qui convienne à Israël.

© RIA NovostiEssai nucléaire nord-coréen
Essai nucléaire nord-coréen - Sputnik France
Essai nucléaire nord-coréen

"Il ne fait aucun doute que nos positions divergent sur la teneur et la nécessité des négociations [avec l'Iran]. Nous avons réussi à limiter le taux d'enrichissement d'uranium, mais ce processus se poursuit et, j'espère qu'il ne nous empêchera pas de remporter un succès", a pour sa part indiqué Mme Merkel.

Selon elle, les négociations entre les Six et l'Iran sont nécessaires pour créer des mécanismes juridiques garantissant que Téhéran ne possédera pas d'arme nucléaire dans un avenir proche.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала