Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie aidera l’Ukraine

© Photo: RIA NovostiLa Russie aidera l’Ukraine
La Russie aidera l’Ukraine - Sputnik France
S'abonner
La Russie aidera l’Ukraine. Le Conseil de Fédération a appelé les autorités régionales à octroyer une aide financière et humanitaire à la République autonome de Crimée.

Un arrêté respectif a été adopté à la session de la chambre haute du parlement russe. Les sénateurs ont noté que suite à une déstabilisation politique et sociale en territoire d’Ukraine une situation critique s’est créée, et que le budget ukrainien n’est pas en état d’honorer ses engagements courants.

La situation difficile en Ukraine se trouve au centre de l’attention des sénateurs russes. Les régions peuvent en somme collecter pour la Crimée quelque 3-4 milliards de roubles. Les autorités ukrainiennes ont réduit le territoire du pays, dont la Crimée, à la portion congrue, et la Russie ne peut pas abandonner le peuple frère de Crimée dans cette situation. L’économie ukrainienne s’est trouvée dans une situation critique, a déclaré Sergueï Riaboukhine, chef du comité pour le budget et les marchés financiers du Conseil de Fédération.

« La déstabilisation de la situation politique et sociale, une menace réelle à l’intégrité territoriale de l’Ukraine ont créé une situation critique dans son économie. La perte de la stabilité de l’économie ukrainienne peut avoir une incidence négative sur les liens économiques, culturels et autres entre la Russie et l’Ukraine.

La présidente du Conseil de Fédération Valentina Matvienko a appelé elle aussi à abandonner le langage des menaces au profit d’un dialogue avec la Russie sur la situation en Ukraine.

« Il importe à présent pour tous d’apaiser les tensions, de continuer en gardant le sang-froid de rechercher une solution constitutionnelle, légale de la crise apparue. A mon avis, il est très important que les politiques de tous les niveaux ne fassent pas de déclarations émotionnelles, de propos mal réfléchis, qui puissent mettre de l’huile sur le feu, créer une tension artificielle. Il convient de soupeser chaque parole. . »

L’APCE met déjà en doute la légitimité de nouvelles autorités en Ukraine. La commission juridique de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a pris la décision d’envoyer une demande à ce sujet à la Commission de Venise. Celle-ci analyse les lois des pays européens, touchant les problèmes de droit constitutionnel, y compris les standards des élections et les droits des minorités. Alexeï Alexandrov estime qu’un certain dégrisement se produit en Occident.

« Au cours de la discussion la délégation russe à l’APCE a donné une caractéristique objective des événements en Ukraine, en les définissant comme un coup d’Etat anticonstitutionnel, antidémocratique d’un groupe de comploteurs avec la participation de politiques occidentaux, d’opposants de tout acabit et de nazis-antisémites. L’assistance a entendu Morten Kjaerum, Directeur de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne. Interrogé s’il était au courant sur des actions ultranationalistes et antisémites à Kiev, M. Kjaerum a répondu qu’il les avait, mais ne pouvait discuter cette question, pour la raison que l’Ukraine n’était pas membre de l’UE. »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала