Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Crimée publie une liste d'Ukrainiens déclarés persona non grata

S'abonner
Les autorités de la république de Crimée, qui a adhéré à la Fédération de Russie le 18 mars dernier, ont publié jeudi une liste contenant 321 noms d'Ukrainiens proclamés persona non grata sur la péninsule.

Les autorités de la république de Crimée, qui a adhéré à la Fédération de Russie le 18 mars dernier, ont publié jeudi une liste contenant 321 noms d'Ukrainiens proclamés persona non grata sur la péninsule.

Publiée sur le site internet du Conseil d'Etat de la Crimée, la liste comprend des députés de la Rada suprême (parlement ukrainien) et anciens parlementaires devenus ministres, notamment le premier ministre ukrainien par intérim Arseni Iatseniouk, le président de la Rada suprême et président ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov.

Parmi les persona non grata en Crimée figurent en outre les frères Oleg et Andreï Tiagnibok que le Comité d'enquête de Russie accuse d'avoir participé aux combats contre les soldats russes en Tchétchénie en 1994-1995. D'autres personnes, qui ont participé à ces combats, y compris le dirigeant du mouvement ultranationaliste ukrainien Secteur droit, Dmitri Iaroch, ne figurent pas sur la liste.

Les autorités de la Crimée n'expliquent pas les raisons pour lesquelles elles ont déclaré ces 321 Ukrainiens persona non grata.

Un changement de pouvoir s'est opéré le 22 février en Ukraine. La Rada suprême démis le président Viktor Ianoukovitch de ses fonctions, nommé le président du parlement Alexandre Tourtchinov chef de l'Etat par intérim et réformé la Constitution. M.Ianoukovitch a qualifié ces événements de "coup d'Etat". Moscou conteste également la légitimité des décisions de la Rada.

La Crimée, république autonome à majorité russophone située dans l'est de l'Ukraine, n'a pas reconnu les nouvelles autorités de Kiev. Elle  a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et la réunification avec la Russie au terme d'un référendum du 16 mars où 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision. La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie le 18 mars dernier.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала