Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Référendum en Crimée: Moscou hostile au projet de résolution de l'AG de l'Onu

S'abonner
La Russie est contre le projet de résolution de l'Assemblée générale des Nations unies qui appelle à ne pas reconnaître le référendum en Crimée et le rattachement de cette péninsule à la Russie, a déclaré le délégué permanent russe auprès de l'Onu Vitali Tchourkine.

La Russie est contre le projet de résolution de l'Assemblée générale des Nations unies qui appelle à ne pas reconnaître le référendum en Crimée et le rattachement de cette péninsule à la Russie, a déclaré jeudi le délégué permanent russe auprès de l'Onu Vitali Tchourkine.

"La Russie est hostile à ce projet de résolution de l'Assemblée générale. C'est un document provocateur qui essaie de remettre en doute la portée du référendum en Crimée", a indiqué le diplomate.

L'Assemblée générale de l'Onu doit se prononcer jeudi sur un projet de résolution non contraignante soumis par l'Ukraine qui dénonce le référendum en Crimée. Ce texte est similaire à celui qui avait été soumis au Conseil de sécurité des Nations unies le 19 mars mais qui avait été bloqué par un veto russe.

Peuplée en majorité de russophones, la république autonome ukrainienne de Crimée a refusé de reconnaître les nouvelles autorités de Kiev et proclamé son indépendance et la réunification avec la Russie au terme d'un référendum du 16 mars. La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie le 18 mars. Kiev a protesté, dénonçant une "annexion".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала