Pakistan: l'ex-président Musharraf inculpé pour haute trahison

Un tribunal spécial d'Islamabad a formellement inculpé l'ex-président pakistanais Pervez Musharraf pour haute trahison, rapporte lundi le journal local Dawn.

Un tribunal spécial d'Islamabad a formellement inculpé l'ex-président pakistanais Pervez Musharraf pour haute trahison, rapporte lundi le journal local Dawn.

Le général Musharraf, 70 ans, qui était présent à l'audience, a plaidé non coupable, qualifiant d'"infondées" les accusations portées contre lui.

Exilé à l'étranger après sa démission en 2008, Pervez Musharraf est revenu au Pakistan en mars 2013 pour prendre part à des élections législatives. Cependant, il a été arrêté en avril de la même année et placé sous contrôle judiciaire.

Selon l'accusation, M.Musharraf, qui a occupé le poste présidentiel de 2001 à 2008, a commis des actes relevant de la haute trahison en 2007 lorsqu'il a décrété l'état d'urgence dans le pays et ordonné d'arrêter les juges de la Cour suprême.

La haute trahison est passible au Pakistan de la peine de mort ou de la prison à vie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала