Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: les meurtres au Maïdan perpétrés par l'opposition (ex-directeur du SBU)

© Sputnik . Andrey Stenin / Aller dans la banque de photosUkraine: les meurtres au Maïdan perpétrés par l'opposition (ex-directeur du SBU)
Ukraine: les meurtres au Maïdan perpétrés par l'opposition (ex-directeur du SBU) - Sputnik France
S'abonner
Les meurtres au Maïdan lors des troubles à Kiev ayant été perpétrés par les membres de l'opposition, l'Europe aura bientôt honte de les avoir soutenus, a déclaré samedi aux journalistes l'ex-directeur du Service de sécurité ukrainien (SBU) Alexandre Iakimenko.

Les meurtres au Maïdan lors des troubles à Kiev  ayant été perpétrés par les membres de l'opposition, l'Europe aura bientôt honte de les avoir soutenus, a déclaré samedi aux journalistes l'ex-directeur  du Service de sécurité ukrainien (SBU) Alexandre Iakimenko.

"Les meurtres de manifestants du Maïdan, tous les meurtres ont été perpétrés par les opposants eux-mêmes. Bientôt, l'Europe aura honte pour les actions de personnes qu'elle a soutenues. Le temps finira par mettre tous les points sur les i", a indiqué l'ex-responsable.

Il a ajouté  que les actuelles autorités ukrainiennes n'avaient pas envie d'enquêter sur la mort de policiers.
"Il est évident que cela les intéresse le moins du monde. C'est le Maïdan qui veut savoir les noms de ceux qui assassinaient ses partisans et on essaie actuellement de trouver n'importe qui que l'on pourrait sacrifier pour justifier es assassinats", a souligné l'ex-directeur du SBU

En février dernier, lors des troubles à Kiev, des tireurs d'élite embusqués ont tiré à la fois sur les manifestants et les policiers sur la place de l'Indépendance, berceau de la contestation ukrainienne qui a débouché sur un changement de pouvoir dans la capitale ukrainienne. Le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Paet a révélé lors d'une conversation avec la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton que ces tireurs d'élite auraient été enrôlés par l'opposition.

Au total, plus de 100 personnes ont trouvé la mort dans les violences à Kiev.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала