Pas de repas halal dans les écoles des communes FN

La présidente du Front national Marine Le Pen envisage d'interdire la pratique consistant à servir des repas halal (préparés selon le rite musulman) dans les cantines scolaires des villes où les candidats de son parti ont remporté les élections municipales.

La présidente du Front national Marine Le Pen envisage d'interdire la pratique consistant à servir des repas halal (préparés selon le rite musulman) dans les cantines scolaires des villes où les candidats de son parti ont remporté les élections municipales. 

"Nous n'accepterons aucune exigence religieuse dans les menus scolaires. Il n'y a aucune raison pour que le religieux entre dans la sphère publique. C'est la loi, il n'y a aucune raison que ça change", a-t-elle annoncé sur les ondes de la radio RTL, ajoutant que cette pratique allait à l'encontre des valeurs d'un Etat laïque.

Connu pour son engagement contre l'immigration massive, le Front national est préoccupé depuis plusieurs années par la montée en puissance de l'islam dans la société française. Pour satisfaire les exigences de la communauté musulmane, certaines écoles ont supprimé des menus les plats contenant du porc. 

Plusieurs membres du Front national récemment élus maires ne cachent pas leur indignation face au grand nombre de commerces proposant de la nourriture halal dans leurs agglomérations. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала