Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: la Moldavie place son armée en état d'alerte

© RIA Novosti . Alexey Nikolsky / Aller dans la banque de photosPrésident moldave (archive)
Président moldave (archive) - Sputnik France
S'abonner
Le président moldave Nicolae Timofti a placé lundi l'armée moldave en état d'alerte en raison de la situation tendue dans l'Ukraine voisine, a annoncé le ministre moldave de la Défense Valeriu Troenco.

Le président moldave Nicolae Timofti a placé lundi l'armée moldave en état d'alerte en raison de la situation tendue dans l'Ukraine voisine, a annoncé le ministre moldave de la Défense Valeriu Troenco.

"Des provocations sont possibles et l'armée nationale doit y être prête", a indiqué le ministre au terme d'une réunion du Conseil suprême de la sécurité nationale.

"Nous devons achever le processus de signature de l'accord d'association avec l'UE et nous devons être prêt à des provocations qui nous attendent à cette étape", a ajouté le ministre.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a récemment déclaré que le Conseil européen signerait les accords d'association avec la Moldavie et la Géorgie en juin 2014 au plus tard. Les deux pays ont paraphé les accords d'association avec l'UE fin novembre dernier à Vilnius.

L'Ukraine et l'UE auraient dû signer un accord d'association fin novembre, mais le gouvernement ukrainien a décidé de suspendre ce processus en raison des difficultés économiques. Cette décision a provoqué le mécontentement des partisans de l'intégration européenne. Des rassemblements de protestation ont dégénéré en troubles sanglants et amené à un changement de pouvoir ayant toutes les caractéristiques d'un coup d'Etat le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la Constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. 

Hostile aux nouvelles autorités ukrainiennes, la république de Crimée a proclamé son indépendance par rapport à Kiev avant d'adhérer à la Fédération de Russie à la mi-mars. 

Des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine - pour la plupart des russophones - organisent des manifestations dans l'est de l'Ukraine, réclamant la tenue de référendums sur le statut politique de leurs régions.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала