Pôle Nord: premier parachutage militaire russe sur les glaces en dérive

© RIA Novosti . Andrey Alexandrov / Aller dans la banque de photosArctique: premier parachutage militaire russe sur les glaces en dérive
Arctique: premier parachutage militaire russe sur les glaces en dérive - Sputnik Afrique
Les Troupes aéroportées russes ont effectué mardi le premier parachutage sur des glaces en dérive près du Pôle Nord, a annoncé le porte-parole des Troupes aéroportées Evguéni Mechkov.

Les Troupes aéroportées russes ont effectué mardi le premier parachutage sur des glaces en dérive près du Pôle Nord, a annoncé mardi à Moscou le porte-parole des Troupes aéroportées Evguéni Mechkov.

"Une unité des Troupes aéroportées a effectué mardi, à 14h00 (10h00 UTC), la première opération de parachutage sur les glaces dérivantes dans l'Océan glacial arctique, non loin du Pôle Nord", a indiqué le porte-parole.

Un avion de transport militaire Iliouchine Il-50 a largué plus de 50 hommes et des approvisionnements près de la station polaire dérivante russe Barnéo. Aucun parachutiste n'a été blessé pendant l'opération.

Selon le porte-parole, les parachutistes russes sont dotés de fusils de chasse et de couteaux qu'ils avaient reçus à la station polaire. Leur mission consiste à aménager un camp provisoire et à organiser un exercice de recherche et de sauvetage d'une expédition polaire du 9 au 11 avril. Des spécialistes de la Société géographique de Russie participent aussi à l'opération.

La base arctique de Barnéo doit son nom à l'île de Bornéo, dans le Pacifique. Elle a été baptisée ainsi par des pilotes russes, pas trop forts en orthographe, qui croyaient qu'il faisait toujours très chaud sur l'île de Bornéo. Au début des années 2000, la base a accueilli des touristes, ce qui a permis de financer les recherches scientifiques. La base, qu'on installe chaque mois d'avril à 89° de latitude Nord, soit à environ 100 km sous le Pôle Nord géographique, dérive un ou deux mois par an sur une banquise. Elle est dotée d'un petit aérodrome capable d'accueillir un avion Antonov An-74 et des hélicoptères Mi-8.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала