Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gaz : Poutine définit avec son gouvernement les contours de la coopération russo-ukrainienne

© © Photo : RIA NovostiGaz : Poutine définit avec son gouvernement les contours de la coopération russo-ukrainienne
Gaz : Poutine définit avec son gouvernement les contours de la coopération russo-ukrainienne - Sputnik France
S'abonner
Les rapports gaziers entre Moscou et Kiev s’acheminent à nouveau vers une nouvelle crise. Et ce avant tout parce que les autorités ukrainiennes autoproclamées ne veulent pas reconnaître le nouveau prix du gaz naturel russe. Déduction faite des remises, ce dernier représente aujourd’hui près de 500 dollars, contre moins de 300 dollars auparavant.

Rappelons que les 100 dollars de rabais accordés pour la base de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée ont été annulés après la réunification de la presqu’île avec la Russie. Tout comme a été supprimée la taxe d’exportation zéro. Sur fond d’endettement de l’Ukraine pour les hydrocarbures, d’arriérés de paiement systématiques et de menaces au transit de gaz naturel vers l’UE, le Kremlin est préoccupé par les perspectives de coopération avec son voisin dans ce domaine. En même temps, les livraisons de gaz en Ukraine ne sont toujours pas suspendues, ni réduites.

Lors d’une réunion avec les membres du gouvernement, Vladimir Poutine a demandé de ne pas appliquer, dans la situation présente, le système de prépaiement mensuel par l’Ukraine prévu dans le contrat, sans toutefois exclure une telle possibilité.

« Cela correspond exactement aux clauses du contrat. Mais vu la situation difficile que connaît l’Ukraine et le fait que le processus de pourparlers avec l’UE est inachevé, je demanderais au gouvernement et au consortium Gazprom de se retenir pour le moment d’appliquer les mesures possibles découlant du contrat jusqu’à la tenue de consultations supplémentaires, à condition, bien sûr, que nos partenaires acceptent ces consultations. Sinon, nous agirons conformément au contrat. »

Par ailleurs, la dette totale de l’Ukraine envers la Russie représente plus de 16 milliards de dollars, a informé le Premier ministre Dmitri Medvedev. Dont notamment les trois milliards de dollars octroyés par Moscou à Kiev à la fin de l’année dernière, avant le coup d’Etat en Ukraine. Cette somme comprend tout de même plus de 11 milliards de dollars de manque à gagner, ainsi que plus de 2,2 milliards de dollars que l’Ukraine doit pour le gaz naturel russe livré. Vladimir Poutine a rappelé les conditions de l’aide financière et de la coopération énergétique avec ce pays.

« En décembre dernier, nous nous sommes entendus sur le fait que l’Ukraine s’acquitterait de tous ces arriérés de paiement envers Gazprom pour le gaz naturel russe livré en 2013, et ferait régulièrement et entièrement ses paiements courants. A cet effet nous avons accordé une remise pour le trimestre. »

Entre temps, Kiev menace déjà d’arrêter le transit de gaz en Europe à cause des actions de Moscou. Une situation analogue avait eu lieu en 2009. Se préparant au pire, l’UE compte néanmoins sur le fait que la Russie honorera ses engagements de fournisseur de gaz, et l’Ukraine ceux de pays transitaire. Moscou n’a pas donné de prétexte de mettre en doute ses engagements. Tandis que l’Ukraine a déjà cessé le pompage de gaz dans ses dépôts souterrains, ce qui est justement nécessaire pour exporter le gaz en Europe en période hivernale.

Pour ce qui est du partenariat russo-ukrainien dans toutes les branches, conformément à des centaines de contrats en vigueur, Vladimir Poutine a demandé qu’ils soient tous remplis. Il a ajouté cependant que la Russie devait être prête à remplacer les marchandises ukrainiennes et à apporter des correctifs aux commandes de l’Etat dans la sphère de la défense au cas où de nouvelles circonstances le dicteraient. N

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала