Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Donetsk: les autorités prêtes à organiser un référendum (manifestants)

S'abonner
Les autorités officielles de Donetsk sont prêtes à tenir un référendum sur le statut politique de la région à condition que les manifestants pro-russes quittent le siège de l'administration locale et engagent un dialogue, a annoncé jeudi soir Denis Pouchiline, président du "gouvernement de coalition intérimaire", qui coordonne les manifestants prorusses.

Les autorités officielles de Donetsk sont prêtes à tenir un référendum sur le statut politique de la région à condition que les manifestants pro-russes quittent le siège de l'administration locale et engagent un dialogue, a annoncé jeudi soir Denis Pouchiline, président du "gouvernement de coalition intérimaire", qui coordonne les manifestants prorusses.  

Désignés par Kiev, le gouverneur de région et le maire de Donetsk, Sergueï Tarouta et Alexandre Loukiantchenko, proposent en outre de former des patrouilles conjointes regroupant la police et les miliciens populaires ainsi que de tenir une session conjointe des députés du Conseil régional de Donetsk et du "Conseil populaire de la République populaire de Donetsk". Ils promettent en outre d'amnistier tous les occupants du siège de l'administration, a indiqué M.Pouchiline lors d'un point de presse. 

Ce dernier a en outre fait savoir que le "gouvernement de coalition intérimaire" et le "Conseil populaire de la République populaire de Donetsk" avaient convenu de libérer deux étages de l'administration régionale.  

M.Pouchiline a indiqué que les dirigeants de la république autoproclamée avaient décidé de créer leur propre "armée populaire".

"Nous entamons sa formation, l'armée est nécessaire pour défendre le peuple et l'intégrité territoriale de la république", a expliqué M.Pouchiline.  

Plusieurs régions d'Ukraine n'ont pas reconnu la légitimité de nouvelles autorités du pays arrivées au pouvoir suite au coup d'Etat du 22 février et ont décidé d'organiser des référendums sur leur statut politique. Plus de 96% des participants d'un référendum en Crimée ont opté pour le rattachement de la péninsule à la Russie. 

Des manifestations ont notamment éclaté à Donetsk, à Kharkov et à Lougansk (est de l'Ukraine). Le 7 avril, les protestataires de Donetsk ont institué un conseil qui a proclamé la création d'une "République populaire de Donetsk", a annoncé son intention de tenir le 11 mai au plus tard un référendum sur le rattachement de la région à la Russie et a demandé à Moscou d'introduire un contingent de paix. 

A Kharkov, des manifestants se sont emparés de l'administration locale et ont proclamé la création de la "République populaire de Kharkov".    

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала