Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Occident a raté la chance de réunifier la région euro-atlantique (Lavrov)

S'abonner
L'Occident a raté des occasions de réunifier la région euro-atlantique après l'effondrement de l'URSS et la disparition du Pacte de Varsovie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

L'Occident a raté des occasions de réunifier la région euro-atlantique après l'effondrement de l'URSS et la disparition du Pacte de Varsovie, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous assistons à un reformatage du système mondial, parce que l'Occident a raté des occasions historiques après la disparition de l'Union soviétique et du Pacte de Varsovie, lorsque la Russie a avancé plusieurs initiatives permettant de réunifier le continent européen, mais aussi la région euro-atlantique, y compris l'Eurasie", a indiqué M.Lavrov à la chaîne de télévision Rossia-1.

Moscou a notamment proposé que l'OSCE joue le rôle principal dans la réunification de la région euro-atlantique. "Nous avons également proposé que l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord cesse d'exister ou, du moins, qu'elle ne s'élargisse pas suite à la disparition de l'Union soviétique et du Pacte de Varsovie - qui étaient les principales menaces pour les pays membres de l'OTAN. On nous en a assurés", a ajouté le ministre.

A l'époque, l'Occident a déclaré à la Russie que tout le monde souhaitait désormais promouvoir une coopération équitable reposant sur le respect des intérêts de sécurité de toutes les parties, "que personne ne garantira sa sécurité au détriment d'autres pays. L'Occident a d'abord déclaré que la réunification de l'Allemagne ne signifiait pas l'application des normes de l'Otan et des forces armées de l'Alliance sur le territoire de l'ex-RDA", mais cette promesse n'a pas été tenue, a rappelé M.Lavrov.

L'Otan "a promis de ne pas s'étendre vers l'Est, de ne pas absorber les pays de l'Europe centrale et de l'Est (...). Ces promesses n'ont pas été tenues. Il y a eu ensuite des déclarations politiques signées au sommet, dans le cadre de l'OSCE et du Conseil Russie-Otan. L'Otan s'est engagée à ne pas déployer des forces armées considérables sur le territoire des nouveaux pays membres. Mais cette promesse a aussi été bafouée", a-t-il noté.

© SputnikOTAN: pays membres, forces armées, évolution
OTAN: pays membres, forces armées, évolution - Sputnik France
OTAN: pays membres, forces armées, évolution

Quand Moscou a commencé à poser des questions sur les raisons du déploiement de l'Otan à proximité de ses frontières et de la création d'un bouclier antimissile qui présente une menace pour ses forces de dissuasion nucléaire, la réponse était "Ne vous inquiétez pas, cela ne vise pas la Russie". "Mais nos calculs et les faits que nos experts souhaite examiner avec les Américains et les autres partenaires de l'Otan, montrent le contraire. Or aucune discussion sérieuse n'a jamais été lancée à ce sujet", a souligné le chef de la diplomatie russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала